GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A la Une: investiture du nouveau président du Guatemala Jimmy Morales

    media Jimmy Morales, nouveau président du Guatemala. REUTERS/Jorge Dan Lopez

    Jimmy Morales élu en octobre dernier a déjà donné le ton de sa présidence, rapporte Prensa Libre : « 2015 a été l’année de la participation citoyenne » a-t-il déclaré, en référence aux manifestations contre la corruption qui ont entrainé la chute de son prédécesseur Otto Pérez Molina en septembre dernier. « C’est cette dynamique qui doit continuer », a-t-il insisté.

    Et il a appelé tous les Guatémaltèques « à prendre leur part afin de résoudre les problèmes auxquels le pays est confronté ». Certains en doutent, d’autant que comme le rappelle Prensa Libre, le mot « changement » avait déjà été utilisé 27 fois par son prédécesseur Otto Perez Molina dans son discours du 14 janvier 2012, dans lequel il avait aussi évoqué la « participation citoyenne ».
     
    « Un nouveau gouvernement, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre, espérons que ce soit pour un Guatemala meilleur, avec le soutien de ses citoyens », veut croire l’éditorialiste d’El Periódico.
     
    Car le nouveau président Jimmy Morales prendra les rênes d’un pays en mauvais état…
     
    Un état bien délabré si on en croit l’article publié dans La Hora qui détaille chaque secteur d’activité. Jimmy Morales et Jafeth Cabrera assumeront en tant que nouveau binôme présidentiel, mais le néophyte en politique sera confronté à un pays en banqueroute, avec un très faible niveau de développement, une corruption institutionnalisée, et de grands défis à surmonter, analyse La Hora. Mais surtout, il devra répondre à une citoyenneté qui attend des changements profonds dans le pays. Morales a gagné les élections en se présentant comme le candidat incorruptible, mais cela pourrait se retourner contre lui, poursuit le journal. Car les ministères qu’il aura sous sa coupe devront répondre à tous les besoins en termes d’éducation, de santé, de fiscalité, de sécurité et de garantie des droits de l’Homme.
     
    Au Venezuela, les trois députés de l’opposition de l’Etat d’Amazonas se sont retirés de l’Assemblée nationale
     
    Le conflit aura duré une semaine, mais le parti présidentiel savoure sa victoire, s’exclame Panorama. Dans son émission de télévision, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Diosdado Cabello a déclaré que les députés de l’opposition se sont vus dans l’obligation de respecter la décision du Tribunal Suprême de Justice, rapporte El Universal. Une émission dans laquelle l’homme fort du chavisme a réitéré que son parti continuerait à « défendre les intérêts du peuple vénézuélien face aux intentions de la droite de déstabiliser le pays ».
     
    Après le retrait des trois députés de l’Etat d’Amazonas, est-ce que l’opposition conserve la majorité qualifiée avec 109 sièges ? se demande Tal Cual. Mais leur suspension est temporaire. Selon une avocate citée dans Ultimas Noticias, si les accusations de fraude portées par les chavistes lors des élections dans l’Etat d’Amazonas se vérifient, le conseil électoral devra envoyer au ministère public les résultats de l’enquête afin que celui-ci détermine le délit, explique-t-elle. Il y a un précédent, c’est ce qui s’était passé en 2000, et de nouvelles élections avaient été organisées dans l’Etat concerné.
     
    Aux États-Unis, trois gagnants se partageront le jackpot record d’un milliard et demi de dollars du Powerball
     
    Trois gagnants dans trois Etats, la Californie, le Tennessee et la Floride, devront se partager les gains de ce super jackpot, s’exclament en coeur le Los Angeles Times et le Miami Herald. Le Powerball avait commencé en novembre avec un gain de 40 millions de dollars à la clé, mais depuis, il n’y avait eu aucun gagnant. Du coup, rapporte le journal californien, ces derniers jours les gens jouaient des sommes astronomiques. Lorsque le résultat est tombé, des flots de personnes ont envahi le magasin qui a vendu le ticket gagnant, en se prenant en photo comme souvenir dans le quartier populaire de Chino Hills à l’est de Los Angeles.
     
    La ville d’Austin au Texas rebaptise temporairement une rue avec le nom de David Bowie
     
    C’est avec ce titre évoquant la chanson mythique « Changes » que le journal Statesman raconte cet épisode : « le panneau d’une rue d’Austin a été mystérieusement “ch-ch-ch-changed”, changé, pour rendre hommage à David Bowie ». Les habitants ont pu découvrir mercredi matin que le nom de la rue Bowie qui existait déjà avait été transformé en « David Bowie ».
     
    Personne n’a revendiqué ce geste, et les membres de la mairie ont déclaré qu’ils laisseraient le panneau jusqu’à la semaine prochaine. « Nous apprécions la réputation de la ville d’Austin en tant que capitale mondiale de la musique Live et nous sommes reconnaissants à David Bowie pour ce qu’il a fait notamment pour l’industrie musicale. C’est la raison pour laquelle nous laisserons le panneau jusqu’au 19 janvier, pour permettre à notre communauté de profiter de ce mémorial improvisé ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.