GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    L'homme, connu des services antiterroristes, avait tenté de rallier la Syrie par deux fois en 2015. Il avait été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire, puis libéré sous bracelet électronique.
    Une prise d'otages a eu lieu ce mardi matin dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie. Un prêtre a été égorgé et un fidèle est gravement blessé.

    Moyen-Orient

    Washington préoccupé par le sort de trois Américains disparus en Irak

    media Les forces de sécurité irakiennes au check-point entre le quartier de Jaderiyah à Bagdad et le quartier de Dora, dans le sud de la capitale, où les trois Américians ont été enlevés. SABAH ARAR / AFP

    Les Etats-Unis sont depuis trois jours sans nouvelle de trois de leurs ressortissants. Les trois hommes ont disparu à Bagdad, vraisemblablement enlevés dans le sud-est de la capitale irakienne. Ils ont disparu alors qu’ils se trouvaient, selon des responsables irakiens, dans « un appartement suspect ».

    Il faut comprendre une maison close. Les trois Américains s’y seraient rendus en compagnie de leur traducteur irakien, lui aussi aurait disparu. Le quartier de Dora, au sud-est de Bagdad, où se serait produit cet enlèvement, a très rapidement été bouclé. Plusieurs barrages ont été installés et même des hélicoptères de l’armée irakienne ont été mobilisés. Pour tenter de les retrouver, ils ont survolé ce quartier sunnite, mais où il y a également la présence de milices chiites.

    Il n'y a aucune information sur ces trois individus. Ni nom, ni prénom, ni visage, ni profession n’ont été révélés par Bagdad ou Washington. C’est la chaîne de télévision al-Arabiya qui avance quelques détails : les trois citoyens américains seraient « des sous-traitants ou des formateurs » employés par des firmes américaines à l'aéroport de Bagdad.

    Les rapts sont fréquents en Irak, mais si celui-ci est confirmé, il s’agirait du premier enlèvement d’Américains depuis 2011 et le début du retrait de l’armée US de ce pays.
    Le mois dernier, 26 Qatariens ont été enlevés lors d'une partie de chasse en Irak. Avant eux, un groupe de Turcs avait été enlevé à Bagdad par une organisation armée, ils avaient été relâchés au bout de plusieurs semaines de captivité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.