GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Sarah Palin soutient Donald Trump pour l’investiture républicaine

    media Sarah Palin a rejoint Donald Trump lors d'un meeting dans l'Iowa, le 19 janvier 2016. REUTERS/Mark Kauzlarich

    L’ancienne gouverneure de l’Alaska Sarah Palin a annoncé mardi 19 janvier son soutien à Donald Trump pour la primaire républicaine aux Etats-Unis. Personnalité respectée des Tea Party, l’extrême droite du camp républicain, elle représente un atout pour atteindre la base très conservatrice de l'électorat conservateur.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    C’est un soutien de poids pour un homme qui pèse déjà lourd dans les sondages. Sarah Palin a annoncé mardi son ralliement à Donald Trump dans la course à l’investiture républicaine en vue de la présidentielle aux Etats-Unis.

    L’ancienne gouverneure d’Alaska, candidate malheureuse à la vice-présidence sur le ticket de John McCain en 2008, est surtout connue à l'étranger pour ses faux pas en matière de politique internationale.

    On se souvient notamment de la campagne pour la présidentielle 2008, lorsqu’elle avait expliqué en substance connaître la Russie, que l'on pouvait voir de son jardin en Alaska.

    Mais celle qui reste une égérie des Tea Party est une personnalité respectée à l'extrême droite de la mouvance conservatrice. Une excellente, une infatigable femme de terrain disent les candidats qu'elle est venue aider.

    Le magnat de l'immobilier et Sarah Palin ont beaucoup de choses en commun. Ils ne sont pas politiquement corrects et se targuent de dire tout haut ce que les électeurs pensent tout bas. Tous deux ont été des vedettes de la télévision.

    Son ralliement à Donald Trump est toutefois une surprise, car le candidat naturel des Tea Party est Ted Cruz. Ce dernier menace aujourd'hui le milliardaire dans les derniers sondages. Les deux hommes sont au coude à coude dans l'Etat de l'Iowa, qui vote le 1er février.

    Sarah Palin est un réel atout pour la campagne Trump. Sa popularité au sein de la base très conservatrice et des lobbies évangéliques couvre une partie de l'électorat que le milliardaire a du mal à atteindre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.