GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Obama entame sa tournée d'adieux au Salon de Detroit

    media Le président Obama au volant d'une voiture électrique Chevrolet Bolt au salon de l'auto de Detroit, le 20 janvier 2016. REUTERS/Jonathan Ernst

    Barack Obama visitait mercredi le Salon de l'auto de Detroit dans le Michigan. Le moral de l'industrie automobile est au plus haut en ce début d'année, car les ventes ont battu des records en 2015. Pour le président des Etats-Unis, cette visite était l'occasion une nouvelle fois de faire un bilan positif de son mandat. 
     

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    C'est une sorte de tournée d'adieux que Barack Obama a entreprise à travers les Etats-Unis, à un an de la fin de son mandat. Lors de sa visite au Salon de l'auto de Detroit, le président américain était face à un public conquis. 

    « Aujourd'hui, je me déplace déjà dans une superbe voiture américaine que nous appelons affectueusement : 'La Bête'. Mais l'année prochaine c'est terminé ! Il faut que je dise adieu à 'La Bête'. Alors, je me suis dit que c'était le bon moment pour flâner et regarder les voitures du salon de Détroit », a-t-il lancé. 

    Jamais le moral des constructeurs américains n'a été aussi bon. Plus de 17 millions de voitures vendues l'an dernier, un record absolu. Et avec le litre de carburant autour de 50 centimes, les économistes prévoient une année 2016 encore meilleure.

    Barack Obama ne craint pas de s'attribuer le bénéfice de cette embellie. L'industrie automobile était au bord du gouffre en 2008, et les mesures de soutien de l'administration ont été à l'époque très critiquées par l'opposition.

    La seule ombre au tableau est l'augmentation exponentielle des ventes de véhicules SUV, ces 4 roues motrices de ville énormes, consommatrices de carburant, au moment où la Maison Blanche veut imposer des normes anti-pollution beaucoup plus strictes.

    Le président américain Barack Obama se déplace dans une voiture appelée «La Bête» (The Beast). Ici à Detroit dans le Michigan, lors de sa visite au salon de l'automobile, le 20 janvier 2016. Brendan Smialowski / AFP

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.