GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Mai
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Le candidat démocrate Bernie Sanders reçu à la Maison Blanche

    media Le candidat démocrate et sénateur du Vermont Bernie Sanders à sa sortie de la Maison Blanche après un entretien de 45 minutes avec le président Barack Obama. Washington, le 27 janvier 2016. Brendan Smialowski / AFP

    Le candidat à la primaire démocrate Bernie Sanders était reçu mercredi à la Maison Blanche. Le socialiste démocratique est l’adversaire d’Hillary Clinton. Un adversaire qui n’a cessé de grignoter l’avance de l’ancienne secrétaire d’Etat, jusqu’à faire presque jeu égal dans les derniers sondages des Etats qui votent les premiers, l’Iowa et le New Hampshire. Le sénateur du Vermont est sorti rasséréné de son entretien avec Barack Obama.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Bernie Sanders est l’une des surprises de cette campagne, personne ne donnait cher du socialiste démocratique voilà six mois, surtout face à la favorite, Hillary Clinton. Mais le sénateur de 74 ans fait recette avec son positionnement à la gauche du parti.

    Ces derniers jours Barack Obama a longuement vanté les qualités et l’expérience d’Hillary Clinton, un soutien implicite à l’ancienne secrétaire d’Etat qui n’a échappé à personne, sauf peut-être au candidat Sanders, satisfait après sa visite à la Maison Blanche. « Je pense que le président et le vice-président ont essayé d’être le plus équitables possible, et ils vont continuer ainsi. Quand Barack Obama était sénateur, il a eu la gentillesse de venir faire campagne pour moi dans le Vermont, je n’ai jamais oublié ça. En 2008, j’ai fait de mon mieux pour qu’il soit élu, et j’ai recommencé en 2012. »

    Barack Obama ne prendra pas parti dans la primaire démocrate, mais le président des Etats-Unis a tout intérêt à avoir un successeur qui continue sur ses traces, alors que les républicains promettent de détricoter la plupart des accords signés avec l’Iran et Cuba, et de revenir sur la protection sociale et la régularisation des sans-papiers. Bernie Sanders est précieux, la Maison-Blanche a besoin de ménager celui qui est aujourd’hui le favori des jeunes électeurs.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.