GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Aujourd'hui
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Remous après la défection de Trump pour le débat dans l’Iowa

    media Le candidat à la primaire républicaine Donald Trump, en campagne le 26 janvier à l'Université d'Iowa, REUTERS/Scott Morgan

    Donald Trump, le favori des candidats républicains, continue de faire la Une des médias aux Etats-Unis. Sa décision inattendue de ne pas participer au dernier débat de son parti avant le début des caucus et primaires entraîne une polémique entre le milliardaire et la chaîne organisatrice Fox News, mais aussi entre candidats républicains.
     

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne-Marie Capomaccio

    Donald Trump avait raison, sa décision de boycotter le débat républicain de ce jeudi soir lui fait une énorme publicité à la veille des caucus de l’Iowa. Ce coup d’éclat est une nouvelle illustration de cette campagne non maitrisable par les acteurs traditionnels.

    La chaîne conservatrice Fox est une institution, aucun candidat républicain n’aurait osé se fâcher avec ce canal d’information, sauf Donald Trump. Mais la chaîne reste sur sa position et soutient la journaliste que le milliardaire voulait écarter.

    Les autres candidats républicains s’en donnent à cœur joie. Ted Cruz, numéro 2 dans les sondages derrière Trump, joue la provocation et propose un tête-à-tête et Jeb Bush, qui est à la traîne, en profite pour répéter son argument favori, Donald Trump n’est pas apte à être président. « Je veux inviter Donald sans attendre à oser un débat en tête à tête avec moi, quand il veut, avant les caucus de l’Iowa », lance Ted Cruz.

    « Il veut être président ? La vie est dure, vous devez prendre des décisions difficiles, vous devez faire face aux problèmes, vous ne devez pas ramasser vos jouets et rentrer à la maison », ironise Jeb Bush

    Les cadres du parti républicain sont désemparés. Les deux candidats en tête sont des électrons libres. Donald Trump les ignore et Ted Cruz les méprise. Les démocrates regardent sans commenter ces déchirements internes dans le parti adverse.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.