GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Football: le FC Liverpool s'impose 5-2 en demi-finale aller de la Ligue des champions contre l'AS Roma
    Dernières infos
    • Grève SNCF: l'invitation à Matignon, «un recul du gouvernement à mettre au crédit» de la mobilisation (syndicats)
    • Nucléaire iranien: Trump veut un nouvel accord avec des fondations «solides»
    • La Corée du Nord doit «éliminer» son arsenal nucléaire (Trump)
    • Macron souhaite avec Trump «pouvoir travailler à un nouvel accord avec l'Iran», à plus long terme
    • Arménie: l'opposant Pachinian se dit «prêt à diriger le pays» (conférence de presse)
    • Israël: le gouvernement annule son plan d'expulsion de migrants africains
    Amériques

    Haïti: le président du Conseil électoral provisoire démissionne

    media Une affiche de campagne de Jude Célestin dans une rue de Port-au-Prince, le 15 janvier 2016. REUTERS/Andres Martinez Casares

    La situation se complique en Haïti. Alors qu’aucune issue à la crise électorale en Haïti n’a encore été trouvée, le Conseil électoral provisoire, qui organise les scrutins, n'est plus fonctionnel, car son président vient de démissionner.

    Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

    La lettre de Pierre-Louis Opont envoyée à Michel Martelly est datée de jeudi 28 janvier, mais elle a été rendue publique ce vendredi matin. Dans ce bref courrier, le président du Conseil électoral écrit que sa démission est motivée par « des événements tragiques indépendants de [sa] volonté qui ont rendu impossible sa mission », à savoir donc la tenue des scrutins qui permettent l'installation d'un nouveau président de la République le 7 février.

    Ce départ enterre définitivement le Conseil électoral provisoire très décrié. Quatre des neuf conseillers avaient déjà démissionné. La refonte du CEP était devenue une évidence face aux critiques de l'opposition et de la société civile. Mais composer un nouveau Conseil est désormais l’un des points qui doivent être négociés entre les acteurs impliqués dans la crise.

    Les discussions entre l'exécutif, le Parlement, les partis et la société civile n'ont pour l'heure pas encore abouti. Or le temps presse pour trouver ce plan de sortie de crise devant gérer l'intérim, car le mandat du président s'achève dans neuf jours.

    Lettre de démission du président du Conseil électoral provisoire en Haïti. DR

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.