GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Légaliser ou pas la marijuana? Le débat qui passionne le Mexique

    media Les partisans de la légalisation avancent qu'une dépénalisation de la marijuana ferait chuter les revenus des cartels de drogue et réduirait la violence au Mexique. REUTERS/Edgard Garrido/Files

    Le Mexique vient d’entamer au niveau national le premier des cinq débats prévus autour de la légalisation de la marijuana. Et ce, deux mois après une décision de la Cour suprême qui a entrouvert la voie à l'usage récréatif de cette drogue. C’est le président Enrique Peña Nieto en personne qui a pris l’initiative de lancer cette série de discussions publiques.

    De notre correspondant à Mexico,

    Le président mexicain Enrique Peña Nieto s’oppose à toute légalisation des stupéfiants. Mais il a souligné que son gouvernement était disposé à revoir la législation sur ce sujet en fonction des résultats du grand débat national.

    Un débat auquel participent des scientifiques, des experts et de simples citoyens. Chaque forum abordera des thèmes spécifiques, comme les questions de santé publique et de prévention des addictions, les aspects économiques et la régulation du cannabis.

    D’ores et déjà, on peut dire qu’il existe un large consensus sur la nécessité de légaliser l’usage de la marijuana à des fins médicales au Mexique, dans la mesure où cette drogue a des effets thérapeutiques. Un projet de loi allant dans ce sens a d’ailleurs déjà été déposé au Parlement.
     
    La décision de la Cour Suprême fait jurisprudence
     
    En revanche, en ce qui concerne sa légalisation à des fins récréatives, les opinions sont très partagées. La légalisation pourrait se faire par le biais de la Cour suprême. Dans son arrêt de novembre 2015, cette dernière a donné raison à quatre citoyens qui avaient recouru à la plus haute instance judiciaire du pays pour qu’elle les autorise à planter, récolter, transporter et fumer de la marijuana à des fins récréatives.

    Cette décision des juges de la Cour suprême ne concerne, certes, que ces quatre personnes, et n’a pas pour autant légalisé la marijuana à elle seule. Mais suite à ce jugement, plus de 200 consommateurs ont présenté au ministère de la Santé une demande d’autorisation pour fumer légalement des joints.

    Sachant qu’elle leur sera refusée, ils vont sans aucun doute recourir eux aussi à la Cour suprême qui, en toute logique, devrait accepter cette avalanche de recours constitutionnels. Ce qui devrait conduire à l’établissement d’une jurisprudence, obligeant alors les autorités à légaliser la consommation du cannabis.

    Le Mexique déchiré par la violence des narcos

    En plus de l’héroïne et des drogues synthétiques, le Mexique est un grand producteur de cannabis. Il est même considéré comme le deuxième producteur au monde. C’est donc un marché très juteux pour les narcotrafiquants. Mais il est difficile de savoir quelles sont les quantités de marijuana qu’ils commercialisent.

    Pour se faire une idée de l’ampleur de la production de canabis au Mexique, on n’a pas d’autre moyen que de se référer aux saisies réalisées par les autorités mexicaines. Des saisies qui s’élèvent entre 1 000 et 2 000 tonnes de marijuana chaque année !

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.