GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    A la Une: c’est parti pour les primaires américaines !

    media La candidate à l'investiture démocrate Hillary Clinton dans la ville de Des Moines dans l'Iowa, le 31 janvier 2016. REUTERS/Brian Snyder

    Les États-Unis ont donc les yeux braqués sur ce petit État rural qui n’est en rien représentatif du pays. Il est majoritairement peuplé d’Américains blancs très croyants, écrit le New York Times. « Mais c’est toutefois le berceau d’incroyables histoires à succès. De Jimmy Carter à Barack Obama, ce système ésotérique de caucus peut être un tremplin pour se voir projeté sur la scène nationale. En fait, l’Iowa impose ses valeurs à tous les candidats », estime le New York Times. Il oblige ceux qui n’ont jamais mis les pieds dans un champ de blé à déclarer leur amour pour les paysans et à soutenir publiquement les subventions agricoles.

    Très pédagogique, le journal local Demoines Register présente à ses lecteurs les principaux acteurs de cette élection. Pour les républicains, le début des Primaires s’apparente à un duel entre « l’entrepreneur divertissant Donald Trump » dont la candidature n’a pas été prise au sérieux au début de la campagne, et le sénateur texan Ted Cruz, un conservateur superstar, très connu pour ses tentatives de parvenir à un shutdown », c’est-à-dire l’arrêt de toute activité gouvernementale.

    Du côté démocrate, poursuit le journal, le caucus se résume également à un face-à-face. « Entre l’une des femmes les plus connues des États-Unis, Hillary Clinton et la « rock-star de gauche » Bernie Sanders. Ses appels en faveur d’une révolution politique ont suscité une vague inattendue de soutien ».

    Et quels sont donc les enjeux de ce caucus selon la presse locale ?

    Pour le Demoines Register, c’est très simple : « Est-ce que ces élections permettront à Donald Trump de s'imposer face à son rival Ted Cruz ? Si elles donnent l'avantage à Cruz, Donald Trump aurait du coup une image de perdant collée à la peau. Côté démocrate, le scénario est identique : Bernie Sanders doit prouver que sa flamme n'est pas un écran de fumée ».

    Toujours selon le Desmoines Resgister, deux catégories d'électorat tiennent les clés dans cette élection, car ils sont capables de se mobiliser et pour Trump et pour Sanders. Il s'agit des jeunes et des électeurs de tous les âges qui n'ont jamais participé à un caucus.

    Raul Castro à Paris, une visite pour renforcer les relations bilatérales

    C’est à la Une du journal cubain Granma. Dans sa version espagnole et française. Le quotidien du parti communiste publie une photo des Champs-Élysées ornés pour l’occasion des drapeaux français et cubains. Cette visite d’État témoigne, selon Granma, de l’excellent état des relations bilatérales et de la volonté de consolider le dialogue politique au plus haut niveau.

    Hasard au pas, alors que débute ce lundi le programme officiel de Raul Castro à Paris, le Washington Post publie un éditorial très critique à l’égard du gouvernement cubain. Le quotidien reproche aux autorités de La Havane de ne pas procéder, malgré la reprise des relations avec les États-Unis, à des réformes politiques. « Peut-être parce que le président Barack Obama a fait trop de concessions unilatérales ? », s’interroge le Washington Post. Comme Obama n’a pas fait des droits de l’homme une condition sine qua non pour renouer le dialogue, « le régime de Castro poursuit la détention arbitraire des dissidents et d’autres qui militent en faveur de la démocratie », conclut le Washington Post.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.