GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 1 Août
Mardi 2 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Une écrasante majorité du Parlement tunisien a retiré samedi soir sa confiance au gouvernement de Habib Essid, sous pression depuis que le président Béji Caïd Essebsi a souhaité un cabinet d'union nationale il y a deux mois. Comme prévu, les député ont majoritairement désavoué le gouvernement, 118 votant contre, 3 pour et 27 s'abstenant.

    Dernières infos
    • Mali: l'état d'urgence au Mali prorogé de huit mois, jusqu'à fin mars 2017 (officiel)
    Amériques

    Débat démocrate: le ton monte entre Hillary Clinton et Bernie Sanders

    media Bernie Sanders et Hillary Clinton lors du débat télévisé, le 4 février 2016, à Durham dans le New Hampshire. REUTERS/Mike Segar

    Les démocrates américains Hillary Clinton et Bernie Sanders se sont affrontés, jeudi 4 février, dans un débat télévisé de deux heures dans le New Hampshire, qui organise ses élections primaires mardi. Cet Etat sera le deuxième à s’exprimer dans la course à l’investiture des partis. Hier, Hillary Clinton, à la traîne dans les sondages, est passée à l’attaque face à son adversaire démocrate Bernie Sanders.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Hillary Clinton n’avait pas grand-chose à perdre. L’ancienne secrétaire d’Etat ne semble pas en position de remporter les primaires démocrates dans le New Hampshire. Là-bas, les sondages donnent pour l'instant vingt points d’avance à Bernie Sanders.

    Hillary Clinton n’a donc pas hésité à attaquer le sénateur du Vermont sur son programme « irréaliste » prônant une couverture sociale pour tous et des études gratuites par exemple.

    « Socialiste démocratique »

    Celui qui aime se présenter comme « socialiste démocratique » a encore une fois mis l’accent sur l’argent de la campagne électorale, notamment les financements de grosses entreprises et de lobbies qu’il refuse. « La ministre Clinton représente l’establishment, je représente les américains ordinaires. Et je suis très fier, d’être le seul candidat, dans cette course, pour lequel aucun lobby ne récolte des fonds » a lancé Bernie Sanders.

    Attaque à fleurets mouchetés

    Une attaque à fleurets mouchetés qui n’a pas plu à Hillary Clinton. « Par des insinuations, le sénateur lance ces attaques en permanence. Mais trop c’est trop ! Si vous avez quelque chose à dire, dites-le » a répondu la candidate démocrate avec un ton plus agressif que d’habitude.

    Enfin, Bernie Sanders a refusé de remettre en question les résultats des premières primaires dans l’Iowa, où Hillary Clinton a été déclarée en tête alors que six bureaux ont dû tirer au sort le nom du vainqueur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.