GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Aujourd'hui
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Mexique: des dizaines de morts dans une mutinerie dans une prison

    media Les familles des détenus s'étaient regroupées jeudi 11 février 2016 à l'aube devant la prison Topo Chico de Monterrey. REUTERS/Daniel Becerril

    Mutinerie sanglante au Mexique. Aux premières heures de ce jeudi, quarante-neuf prisonniers sont morts et douze autres ont été blessés dans la prison de Topo Chico, située à Monterrey, une ville du nord-est du pays. Cette mutinerie intervient à quelques jours de la visite du pape François qui a prévu de se rendre dans une prison à Ciudad Juarez.
     

    Avec notre correspondant à Mexico, Patrick John Buffe

    A l’origine de cette mutinerie : une bagarre entre deux bandes rivales, dont l’une était dirigée par un membre du cartel des Zetas. Cet affrontement auraient dégénéré lorsque le chef du groupe adverse aurait été tué.

    C’est à partir de là que les prisonniers auraient mis le feu à deux des bâtiments du pénitencier et qu’aurait eu lieu ce massacre, sans que l’on connaisse pour l’instant les circonstances exactes dans lesquelles ces 49 prisonniers sont morts.

    Très tôt le matin, des dizaines de personnes se sont réunies aux abords de la prison. Dans un climat de grande tension, elles ont exigé d’avoir des nouvelles de leurs proches incarcérés dans cette prison. Mais les autorités, qui procèdent à l’identification des corps, n’ont toujours pas communiqué l’identité des personnes qui ont péri.

    Des affrontements comme celui-là sont monnaie courante au Mexique. Car les prisons connaissent toutes une surpopulation carcérale. En plus, elles sont contrôlées par le crime organisé, ce qui provoque souvent des confrontations violentes entre les groupes rivaux. Il y a quatre ans, dans la prison d’Apodaca, proche de Monterrey, une bagarre avait entraîné la mort de 44 prisonniers.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.