GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Venezuela: des magasins fermés faute d'électricité

    media Le Venezuela a décidé de rationner l'électricité des centres commerciaux. AFP Photo / Leo RAMIREZ

    De nombreux centres commerciaux vivent un grand chamboulement au Venezuela. Depuis mercredi 10 février, plusieurs galeries commerciales ont en effet dû réduire leurs journées de travail pour économiser leur consommation d'énergie. Selon le ministre de l'Energie électrique, cette mesure a été mise en place pour faire face à la sécheresse produite par le phénomène « El Niño ». Pour cause, une grande partie de l'électricité dans le pays provient de l'énergie hydraulique. Ainsi, pendant « les interruptions temporaires et programmées de l'électricité », les centres commerciaux doivent fournir eux-mêmes de l'énergie et de nombreuses enseignes sont alors fermées. La mesure devrait se poursuivre pendant trois mois.

    Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez

    Il est 12h59 lorsqu’Adriana pose un cadenas sur la porte de son magasin de vêtements. Comme toutes les boutiques de ce centre commercial de Caracas, excepté les banques et les restaurants, cette employée ferme, à contrecœur, les portes de son magasin pendant deux heures.

    « Ces nouveaux horaires, c'est pathétique. Le pic d'affluence des centres commerciaux commence véritablement à partir de 13h, après l'ouverture des banques en fin de matinée. Et on doit fermer maintenant ? Ça va considérablement réduire nos ventes, regrette Adriana. Et évidemment, comme on va travailler moins d'heures par semaine, notre salaire va baisser. Ces heures perdues, personne ne va nous les payer. Il ne nous reste plus qu'à déambuler dans les couloirs et attendre l'heure pour rouvrir ».

    Une colère partagée par l’employé d'un autre magasin qui dénonce une mesure absurde qui « ridiculise le Venezuela ». « Ça donne l'impression que le phénomène El Niño ne touche que le Venezuela. Tous les pays voisins connaissent probablement les mêmes situations que nous mais aucun d’entre eux n'applique de telles mesures, s’emporte-t-il. Dans ces pays, les gens font des tas de choses, ils travaillent et génèrent des emplois ».

    Selon le président de la Chambre des centres commerciaux, « les centres commerciaux représentent moins de 3% de la consommation électrique nationale ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.