GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 30 Juillet
Dimanche 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Primaires américaines: Jeb Bush appelle George W. en renfort

    media L'ancien président George W. Bush est venu apporter son soutien à son frère Jeb lors d'un meeting à Charleston, en Caroline du Sud. REUTERS/Jonathan Ernst

    George W. Bush, président des Etats-Unis entre 2000 et 2008 est entré dans la campagne électorale américaine pour venir soutenir son frère Jeb, lors d'un meeting en Caroline du Sud. Si l'ex-gouverneur de Floride a eu du mal à défendre le bilan du 43e président, et notamment l'intervention en Irak, lors de ses premières interventions, il a changé de tactique, et met aujourd'hui en avant la dynastie Bush dans la campagne pour la primaire républicaine.
     

    avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    C'est un pari que Jeb Bush n'est pas sûr de gagner. Il n'est en effet pas certain que l'ex-président George Bush, son frère aîné, soit un réel atout dans la campagne. Une partie de l'électorat s'est détournée après l'intervention américaine en Irak en 2003, et le chaos qui a suivi.

    Toutefois lorsque Donald Trump, brisant un énième tabou, a accusé George Bush ne pas avoir été capable d'assurer la sécurité des Etats-Unis au moment des attentats du 11 septembre, le milliardaire a été hué lors du dernier débat.

    En toute logique, George Bush a évoqué cette époque avant de critiquer Donald Trump, sans le nommer. « Je le comprends, les Américains sont frustrés et en colère... mais nous n'avons pas besoin, dans le bureau ovale, de quelqu'un qui reflète et aggrave nos colères et nos frustrations... Nous avons au contraire besoin de quelqu'un qui règle les problèmes... Et c'est Jeb Bush ! »

    Jeb Bush en perte de vistesse

    Dans la situation où se trouve Jeb Bush, il a peu à perdre. L'ancien gouverneur de Floride est mal placé après les scrutins de l'Iowa et du New Hampshire. Il doit absolument obtenir à présent de meilleurs résultats...

    L'objectif de Jeb Bush est de montrer qu'il est le recours du parti républicain contre Donald Trump, le milliardaire populiste, et contre Ted Cruz à l'extrême-droite. Mais pour cela Jeb Bush doit encore éliminer son ancien fils spirituel Marco Rubio, et le modéré John Kasich.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.