GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Hollande en Argentine, une visite à la saveur très économique

    media Le président français est attendu le 24 février à Buenos Aires pour une rencontre avec le nouveau dirigeant argentin Mauricio Macri. Ici, à la sortie de l'avion présidentiel français en octobre 2015. AFP PHOTO / ANGELOS TZORTZINIS

    Suite de la tournée sud-américaine de François Hollande. Après le Pérou, le président français arrive en Argentine ce mercredi soir vers 18 h 30 (heure de Paris). Quelques semaines avant la visite de Barack Obama, François Hollande est le premier chef d'Etat occidental à être reçu par le nouveau président argentin.

    Avec notre envoyé spécial à Buenos Aires,  Florent Guignard

    C'est la grève en Argentine le jour où arrive François Hollande. Les réformes libérales du nouveau président argentin, « des réformes ambitieuses », selon l'expression d'un conseiller de François Hollande, provoquent une crispation sociale, un peu comme en France.

    Président de centre droit, Mauricio Macri revendique un certain pragmatisme, « au-delà des différences idéologiques », dit-il. Un peu comme François Hollande.
    Les deux chefs d'Etat comptent d'ailleurs profiter de cette visite pour relancer les négociations sur l'accord de libre-échange entre l'Europe et le Mercosur.

    → Ecoutez aussi, l'entretien exclusif du président argentin Mauricio Macri sur RFI et France 24

    C'est aussi un espoir partagé côtés français et argentin, la venue de François Hollande, première visite d'un président français depuis Jacques Chirac il y a 19 ans, devrait redonner un coup de fouet aux échanges commerciaux et aux investissements français.

    Mais l'obsession économique fera aussi de la place à la mémoire. Avec un déplacement très symbolique de François Hollande au parc de la Mémoire pour rendre hommage aux grands-mères de la place de mai et aux victimes de la dictature : parmi elles, 22 Français, pour la plupart toujours portés disparus.

    → A (RE)LIRE : Argentine: la grand-mère n'a pas retrouvé sa petite-fille

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.