GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: débat républicain musclé à Houston, Marco Rubio vainqueur

    media De gauche à droite, le sénateur Marco Rubio, Donald Trump et le sénateur Ted Cruz, lors du débat républicain sponsorisé par CNN, le jeudi soir 24 février 2016, à Houston, quelques jours avant les primaires du Super Tuesday. REUTERS/Mike Stone

    Ce fut un véritable feu d'artifice ce jeudi soir 25 février, à Houston, pour le dixième débat républicain, où, à quelques jours des primaires du Super Tuesday qui pourraient être décisives, les enjeux étaient importants pour les candidats.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Le vainqueur incontestable de la soirée a été Marco Rubio pour qui c'était un peu le rendez-vous de la dernière chance. Il a fait preuve contre Donald Trump d'une pugnacité qu'on ne lui connaissait pas et qui a redonné du souffle à sa campagne.

    Trump a été constamment sur la défensive, étant également attaqué par Ted Cruz. Rubio a accusé le favori d'avoir un programme flou et incohérent et de répéter inlassablement les mêmes slogans, alors que Cruz n'a cessé de le décrire comme un faux conservateur.

    Trump toujours la tête haute et la moue à la bouche s'est moqué de Rubio, « l'imposteur », et de Cruz, le « menteur ». Interrogés sur le cessez-feu qui doit entrer en vigueur en Syrie, le magnat de l'immobilier n'y croit pas et Ted Cruz est sceptique: il doute que le cessez-le-feu sera respecté et accuse Rubio et Trump d'être associés à l'échec de la politique de l'administration Obama au Moyen-Orient. « Un des gros défis avec Donald et le sénateur Rubio, c'est que tous les deux ont été constamment d'accord avec Hillary Clinton et Barack Obama », a clamé Ted Cruz.

    On saura ce mardi 1er mars, alors qu’onze Etats vont voter, si les coups portés par Rubio et Cruz contre Trump ont altéré son statut de favori.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.