GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 24 Juin
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    A la Une: Primaires aux Etats-Unis, la pression monte dans le camp républicain

    media Selon le «Washington Post» du 29 février 2016, « la candidature de Donald Trump va entraîner l’explosion du parti républicain ». REUTERS/Jonathan Alcorn/Files

    « La candidature de Donald Trump va entraîner l’explosion du parti républicain », titre notamment ce lundi matin le Washington Post. Le week-end qui vient de s’achever démontre à quel point les candidats toujours en lice sont prêts à tout pour mettre à mal la campagne de leur adversaire. Et désormais, comme le laisse clairement entendre le quotidien, tous les coups sont permis. Donald Trump a par exemple été piégé en ne souhaitant pas condamner le soutien qu’il a reçu de David Duke, membre éminent du Ku Klux Klan. Son adversaire Marco Rubio en a profité pour juger Trump « inéligible ». « Nous ne pouvons être le parti qui choisit un candidat qui refuse de condamner les blancs suprémacistes ». Des propos et des positions qui, selon le sénateur républicain du Minnesota Norm Coleman, risquent de détruire le parti.

    Autre fait à souligner : le ralliement de Cris Christie à la candidature de Donald Trump.Celui qui était candidat à l’investiture il y a encore quelques semaines a annoncé rejoindre le camp de Donald Trump. Selon le Washington Post, ces deux derniers jours, l’actuel gouverneur du New Jersey a même fait campagne dans le sud du pays avec le milliardaire.

    Si certains se rangent derrière celui qui reste en tête des sondages, d’autres affichent clairement leur rejet et préviennent : si Donald Trump est choisi, ils voteront pour un autre candidat lors de la présidentielle. Plusieurs sénateurs, à l’image de Ben Sasse, se sont ainsi publiquement prononcés. L’explosion du parti républicain, comme le titre le Washington Post, semble bel et bien en marche.

    Un ancien directeur de la CIA évoque les idées de Donald Trump

    Il s’agit de Michael Hayden, général quatre étoiles de l’armée américaine, qui fut donc directeur de la CIA, mais également directeur de la NSA. Autant dire qu’il s’agit d’un membre éminent de l’appareil militaire américain précise le Washington Post. Et selon lui, en cas d’élection à la Maison Blanche de Donald Trump, l’armée pourrait tout simplement refuser de suivre les ordres du milliardaire.

    « S’il gouverne de la même manière qu’il s’exprime durant cette campagne », cela pourrait poser problème, selon Michael Hayden. Trump avait notamment affirmé qu’il souhaitait réintroduire certaines techniques d’interrogatoire qui ont été dénoncé ces dernières années et qui s’apparentaient plus à de la torture.

    Le candidat, rappelle le Washington Post, a également dit que s’il était président il ferait tuer les membres de famille de terroriste. Des idées qui vont à l’encontre des traités internationaux, rappelle Michael Hayden, et qui ne seraient pas appliquées, selon lui, par l’armée américaine.

    88e cérémonie des Oscars la nuit dernière à Los Angeles

    Avec une cérémonie dirigée par le comédien afro-américain Chris Rock qui a donné le ton après la polémique sur l'absence d'acteurs noirs parmi les nominés, pour la seconde année consécutive. L’acteur humoriste a tenu à rappeler que les Afro-Américains ont longtemps été les grands absents de la sélection, mais qu'ils avaient d'autres préoccupations à une époque où « leurs grand-mères étaient pendues aux arbres » peut-on lire dans le New York Times.

    « Est-ce que Hollywood est raciste? Oui, absolument, mais c'est un racisme auquel vous vous êtes habitués », a lancé Chris Rock avant d’ajouter : « Nous voulons juste avoir les mêmes chances que les acteurs blancs. »

    Au niveau du palmarès : Spotlight, film sur les prêtres pédophiles, a été sacré meilleur film, le mexicain Alejandro Iñarritu remporte l’Oscar du meilleur réalisateur pour The Revenant, film pour lequel Leonardo DiCaprio remporte enfin son premier Oscar.

    Rencontre ce samedi au Vatican entre le nouveau président argentin Mauricio Macri et le pape François

    Un entretien qui a duré vingt-deux minutes précise Clarin, ce qui soulève de nombreuses questions. Une réunion froide, à l’image de la photo prise à la sortie de leur entretien où, si l’on voit d’un côté un Mauricio Macri esquissé un léger sourire, sur sa droite, c’est un pape le visage très fermé que l’on aperçoit.

    Du coup, durant le week-end détaille Clarin, le gouvernement argentin et le plus proche conseiller de Mauricio Macri n’ont eu de cesse de minimiser l’impact de cette réunion au cours de laquelle les deux hommes ont abordé de nombreux thèmes, selon la ministre des Affaires étrangères argentine.

    Narcotrafic, pauvreté, inégalité et union des Argentins étaient au menu. Selon elle, on ne mesure la qualité d’un entretien à sa durée. Le Vatican a également tenu à faire taire les critiques expliquant simplement que désormais les relations entre ces deux hommes étaient institutionnelles, du fait de leur fonction.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.