GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 30 Septembre
Samedi 1 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: interrogé par la police dans l'affaire Petrobras, Lula contre-attaque

    media L'ancien président brésilien Lula soutenu par des supporters devant sa maison, le 5 mars 2016. REUTERS/Paulo Whitaker

    La présidente Dilma Rousseff est venue rencontrer Lula dans le même appartement où la police fédérale est venue interpeller son prédécesseur vendredi à l’aube. Un geste de solidarité mais aussi de révolte, alors que Lula se dit prêt à être candidat à la présidentielle de 2018.

    Avec notre correspondant à São Paulo, Martin Bernard

    Dilma Rousseff s’est rendue de Brasilia à la banlieue de São Paulo pour passer une heure en compagnie de Lula et de sa famille, en signe de solidarité. Dilma Rousseff considère l’interpellation de Lula comme une « violence injustifiable ».

    L’ancien président a été interrogé dans le cadre du scandale de corruption à Petrobras – la compagnie pétrolière publique – une affaire qui défraie la chronique depuis plus de deux ans au Brésil, et dans laquelle sont impliqués plusieurs proches du pouvoir.

    Les enquêteurs soupçonnent Lula d’avoir reçu des avantages en nature de la part des grandes entreprises qui ont déjà avoué leur participation dans ce scandale. Une thèse que réfute Lula avec véhémence. Pour se partisans, il s’agit d’un complot pour chasser la gauche, au pouvoir depuis 13 ans.

    Et Lula contre-attaque : il assure qu’il est plus honnête que le magistrat qui prétend le juger, qu’il est prêt à parcourir le pays, du Nord au Sud, pour mener campagne comme au bon vieux temps, et tenter de revenir aux affaires. Une sorte de quitte ou double pour le leader de la gauche brésilienne, rattrapé par les affaires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.