GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 30 Juillet
Dimanche 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «C'est avec humilité et détermination que j'accepte la désignation», a déclaré l'ancienne secrétaire d'Etat, lors d'un discours solennel à Philadelphie ce jeudi 28 juillet.

    Amériques

    Les safaris macabres des fils de Donald Trump en Afrique

    media le candidat républicain Donald Trump (au centre), encadré par ses fils Donald Jr (G) et Eric (D), à Las Vegas, le 23 février 2016. REUTERS/Jim Young

    Ce sont des photos qui font le buzz. On y voit les fils du candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump qui s'adonnent, tous sourires, à la chasse des espèces protégées en Afrique. Et leur célèbre père n'y voit aucun problème.

    Avec notre correspondante à New YorkMarie Bourreau

    Comme leur père, les fils de Donald Trump aiment l'aventure, les armes à feu mais surtout, ils sont riches. Tellement riches qu'ils peuvent s'offrir des safaris en Afrique pour braconner des espèces protégées contre quelques milliers de dollars.

    Sur l'album de photo de leurs vacances qui circulent sur internet, on y voit Donald Junior et Eric, deux des trois fils Trump, qui tiennent un léopard comme trophée de chasse, qui posent avec la queue d'un éléphant ou encore avec un crocodile pendu à un arbre.

    Les photos ont été prises au Zimbabwe et datent de 2012. Les deux fils Trump s'en sont d'ailleurs déjà largement expliqués dans la presse américaine assurant que tout cela était parfaitement légal et qu'ils n'y avaient aucune honte à en avoir. Une pétition circule sur internet pour les empêcher de s'adonner à ce hobby macabre.

    Mais leur meilleur soutien reste leur père, fervent défenseur du second amendement qui autorise les Américains à porter des armes pour se défendre et qui a assuré encore ces derniers jours être le candidat le plus engagé pour le lobby des armes à feu. Les fils Trump peuvent continuer à s'attaquer à la savane africaine sans risquer de faire chuter leur père à la course à la Maison Blanche.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.