GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 30 Septembre
Samedi 1 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    L'Inde annonce avoir mené des «frappes chirurgicales» au Cachemire. «Des équipes de terroristes s'étaient positionnées dans des bases le long de la Ligne de contrôle pour rentrer clandestinement et perpétrer des attaques terroristes (en Inde). L'armée indienne a mené des frappes chirurgicales la nuit dernière» contre ces positions, a déclaré un haut responsable de l'armée indienne à New Delhi. Ces frappes ont fait «un nombre significatif de victimes», selon lui. «Les troupes pakistanaises ont répondu à des tirs indiens non provoqués sur la Ligne de contrôle», a pour sa part indiqué l'armée pakistanaise dans un communiqué, précisant que les échanges de feu ont duré entre 02h30 et 08h00 du matin et ont coûté la vie à deux soldats pakistanais.

    Amériques

    A la Une: hommage à Nancy Reagan

    media L'ancienne première dame Nancy Reagan est décédée dimanche 6 mars 2016. REUTERS/Jonathan Alcorn

    La presse nord-américaine rend hommage à l’ancienne première dame Nancy Reagan, décédée dimanche 6 mars 2016 à l’âge de 94 ans. « Une première dame influente et protectrice », titre le New York Times. « Elle a toujours pris soin de mettre son mari Ronald Reagan, le 40e président des États-Unis, sur les devants de la scène. Ce qui ne l’a pas empêchée de devenir elle-même une figure politique », écrit le New York Times. Durant toute sa vie, elle s’est occupée de l’image de son époux.

    Depuis les débuts du président comme acteur hollywoodien jusqu’à ses deux mandats passés à la Maison Blanche, Nancy Reagan a été sa plus proche conseillère et confidente. « Sans Nancy, il n’y aurait pas eu de président Reagan », selon un ancien ami du couple, cité par le New York Times. De nombreuses photos ont immortalisé un regard (« the gaze ») toujours plein d’admiration envers son époux. « Elle s’est dévouée corps et âme à Ronald Reagan », constate USA Today. Ancienne actrice elle aussi, elle avait abandonné sa carrière pour servir celle de son mari. En tant que première dame, elle a apporté le glamour des grandes heures de Hollywood à la Maison Blanche, titre le journal.

    USA : débat des candidats démocrates

    Le dimanche 6 mars 2016, les deux candidats démocrates Hillary Clinton et Bernie Sanders se sont livrés à leur septième débat public. Ça s’est passé à Flint, dans le Michigan. Cette ville touchée par un scandale de contamination des eaux est devenue un symbole des injustices sociales aux États-Unis. Et du coup, il a beaucoup été question d’économie, écrit le site d’information Politico. Bernie Sanders a accusé sa rivale d'être soutenue par Wall Street et d'avoir défendu des accords de libre-échange qui auraient contribué au déclin industriel de la région. Mais comme Flint est une ville majoritairement afro-américaine, Sanders a aussi essayé de s’adresser à cet électorat qui soutient jusqu’à présent Hillary Clinton.

    L’ancienne secrétaire d’État, elle, a pu marquer des points lorsque le débat a abordé la question des armes, d’après Politico. En répondant à un père dont la fille a été gravement blessée par un chauffeur de taxi, elle a intelligemment pointé les réticences (connues) de Bernie Sanders sur un plus grand contrôle des armes à feu.

    Le phénomène Trump vu du Canada

    Le succès du milliardaire et candidat à la présidence est « le révélateur d’une démocratie malade qui aime rituellement se donner en exemple au reste du monde, mais qui est en passe de devenir en 2016 la risée du reste du monde, et un contre-exemple. » C’est à lire dans Le Devoir.

    Et le journal québécois de poursuivre : « Lorsque le candidat le plus populaire d’un grand parti politique en est rendu à parler sérieusement de la taille de ses attributs virils comme argument électoral, vous pouvez conclure qu’on n’est plus dans un débat démocratique normal… Cette irruption, en plein XXIe siècle, d’une forme de populisme, apparentée au fascisme, est inquiétante. D’autant plus que la solution de rechange "rationnelle et institutionnelle" à Donald Trump, tel qu’elle se dégage après les dernières primaires républicaines, porte le nom… de Ted Cruz ».

    Selon Le Devoir, ce sénateur « proche des évangéliques », a des positions idéologiques « ultra-réactionnaires » sur à peu près tous les sujets par exemple la politique sociale, le rôle de l’État et les opérations militaires à l’étranger.

    Au Brésil, une semaine qui s’annonce difficile pour Dilma Rousseff

    L’affaire Petrobas accentue la pression sur la présidente brésilienne. L’opposition promet désormais une obstruction systématique au Parlement. C’est le titre du journal O Globo. L’opposition demande la mise en place d’une commission chargée de relancer le processus de destitution de la présidente. Dilma Rousseff sous les feux de ses adversaires politiques, mais pas seulement. Le Mouvement des sans-toit, qui avait jusqu’à présent soutenu le Parti des travailleurs, annoncera ce lundi 7 mars 2016 un programme d’actions anti-Rousseff, annonce Folha de São Paulo.

    Estimant que l’actuel gouvernement est en train de bafouer les droits sociaux, le Mouvement des sans-toi prévoit, selon le journal brésilien, une « vague de manifestations durant les mois de mars et avril », ce qui risque d’affaiblir encore le soutien de la population au gouvernement, d’après Folha de São Paulo.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.