GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    En Haïti, Jocelerme Privert révèle la composition du gouvernement

    media Fritz-Alphonse Jean, nouveau premier-ministre haitien, devra présenter son programme de gouvernement aux parlementaires d'ici la fin de la semaine.. lenational.ht

    En Haïti, le président provisoire Jocelerme Privert a rendu publique ce mardi 8 mars la liste de son gouvernement. Un gouvernement de quinze membres chargé de faciliter l’organisation des élections interrompues le mois dernier. Mais pour cela il faut d’abord que le nouveau Premier ministre Fritz-Alphonse Jean passe devant le Parlement d'ici la fin de la semaine…

    En plus d’être Premier ministre, Fritz-Alphonse Jean, nommé à la tête du gouvernement fin février, devient aussi ministre de l’Intérieur, des Collectivités territoriales et de la Défense nationale. Peut-être est-ce un signe de difficultés rencontrées par l’exécutif à former ce gouvernement, de toute façon voué à être rapidement remplacé puisque la nouvelle équipe a maintenant moins de 90 jours pour « mettre en place de bonnes conditions » pour que le second tour de la présidentielle, les législatives partielles et les élections locales puissent avoir lieu - selon l’accord de sortie de crise signé il y a un mois.

    Le futur président élu devra entrer en fonction d’ici au 14 mai. Un délai d’autant plus difficile à tenir que le Parlement pourrait bloquer ou au moins retarder le processus : car maintenant qu’il a un gouvernement, le premier ministre Fritz-Alphonse Jean doit passer devant les députés et les sénateurs pour leur faire voter sa déclaration de politique générale.

    Or le bloc minoritaire au Sénat et le bloc majoritaire à la Chambre des députés laissent entendre qu’ils ne vont pas voter la confiance à un Premier ministre qu’ils n’apprécient pas. Quel que soit le résultat, le président provisoire a déjà souligné que le vote concernait la politique générale de son Premier ministre, et non sa nomination… Autre rendez-vous à tenir pour Jocelerme Privert : la formation d’un nouveau conseil électoral provisoire (CEP) en charge de l’organisation des scrutins. Un CEP qu'il n’est pas pour le moment parvenu à former.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.