GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 23 Mai
Mardi 24 Mai
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Aujourd'hui
Samedi 28 Mai
Dimanche 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Affaire Petrobras: Marcelo Odebrecht condamné à 19 ans de prison

    media Marcelo Odebrecht, le PDG du groupe Odebrecht, a été condamné à 19 ans d'emprisonnement au Brésil, le 8 mars 2016, dans l'affaire Petrobras. AFP PHOTO / HEULER ANDREY

    Une condamnation retentissante au Brésil. Et une nouvelle étape franchie dans l'affaire de corruption Petrobras, l'ex-dirigeant, du géant brésilien du bâtiment Marcelo Odebrecht a été condamné mardi 8 mars à plus de19 ans de prison. Une condamnation exemplaire. L'ancien PDG était à la tête de l'une des principales entreprises du pays et largement impliquée dans le scandale de corruption Petrobras. Il secoue le pays depuis des mois et menace désormais l'ancien président du Brésil, le charismatique Lula. Mais aussi Dilma Rousseff, l'actuelle présidente.

    Avec notre correspondant à Rio de JaneiroFrançois Cardona

    A 47 ans, celui qui était l'un des PDG les plus puissants du Brésil vient d'être condamné pour blanchiment d'argent, association criminelle et corruption active. Marcelo Odebrecht avait été à la tête de l'un des plus grands conglomérats de BTP d'Amérique latine, avec 40 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Condamné à près de 20 ans de prison, Marcel Odebrecht a versé plus de 63 millions de dollars de pots-de-vin à d'anciens directeurs de Petrobras.

    Le géant pétrolier brésilien est au coeur d'un vaste système de corruption. Plus de 3 milliards d'euros ont été ainsi détournés. Omniprésent dans le pays, le groupe Odebrecht reste pourtant en charge de plusieurs chantiers majeurs pour les Jeux olympiques d'août prochain à Rio de Janeiro, dont la construction d'une nouvelle ligne de métro.

    L'affaire Petrobras se rapproche dangereusement de la présidente brésilienne, très proche de l'ancien président Lula, soupçonné, lui, d'avoir perçu des faveurs de grandes entreprises du bâtiment, comme Odebrecht. Dilma Rousseff, elle, est visée par une enquête sur le financement de sa dernière campagne électorale, et elle reste menacée par une procédure de destitution.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.