GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 29 Juillet
Samedi 30 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Cuba de moins en moins sous embargo américain

    media Des touristes circulent dans une vieille voiture cubaine, sur le front de mer de La Havane, le 15 mars 2016. REUTERS/Alexandre Meneghini

    A quelques jours de la visite historique de Barack Obama à Cuba, prévue du 20 au 22 mars, les Etats-Unis annoncent de nouvelles mesures pour faire tomber peu à peu les barrières économiques entre les deux pays, barrières en vigueur depuis cinquante ans et mises en place au plus fort de la Guerre froide.

    Les échanges continuent de s'assouplir entre Cuba et les Etats-Unis. Concrètement, les Américains vont pouvoir se rendre plus facilement à Cuba, mais sous certaines conditions. De leur côté, les Cubains pourront détenir des comptes aux Etats-Unis et y travailler moyennant salaire. Le courrier postal entre les deux pays devrait également être rétabli après un demi-siècle d'interruption.

    Des mesures symboliques avant tout, dans la mesure où l'embargo économique entre les anciens ennemis, décrété en 1962, n'est pas levé. Il faut pour cela le feu vert du Congrès américain, actuellement contrôlé par les Républicains, très critiques à l'égard de Barack Obama.

    En attendant, les Américains pourront consommer des produits cubains, comme les cigares ou le Rhum, lorsqu'ils se trouvent dans un autre pays, ce qui était jusqu'alors interdit.

    Ils pourront se rendre sur l'île, et s'y installer, s'ils exercent des activités d'ordre éducatives ou humanitaires.

    Par ailleurs, les autorités américaines vont permettre aux marchandises acheminées par voie maritime des Etats-Unis vers Cuba de poursuivre leur route vers d'autres pays.

    Cette nouvelle vague d'allègements intervient au moment où pour la première fois depuis 1928, un président américain se rend à Cuba. A cette occasion, Barack Obama devrait aborder la question des droits de l'homme.

    Barack Obama à Cuba fin mars pour une visite historique

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.