GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Euro 2016 : Portugal - Pologne 5-3 tirs au but (1-1 après prolongation). Le Portugal est qualifié pour les demi-finales.
    Amériques

    Scandale Petrobras: nommé ministre, Lula échappe à la justice ordinaire

    media L'ancien président Lula à Buenos Aires. REUTERS/Enrique Marcarian

    L’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva a été nommé ministre chef de l’administration civile - sorte de Premier ministre -, par la présidente Dilma Rousseff. La décision vient d’être annoncée après plusieurs jours de suspense, alors que l’opposition mène une offensive en faveur de la destitution de Dilma Rousseff.

    Avec notre correspondant à São Paulo,  Martin Bernard

    Cinq ans après avoir quitté le Planalto, le palais présidentiel à Brasilia, revoilà Lula ! Après plusieurs jours de suspens, Dilma Rousseff a nommé l’ancien président au rang le plus important de son gouvernement : celui de chef de l’administration civile, un poste clé par lequel doivent transiter tous les dossiers.

    Lula est chargé de rassembler les parlementaires autour de Dilma Rousseff, et de barrer la route à la procédure de destitution de la présidente, qui doit être votée à la majorité des deux tiers dans les deux chambres du Congrès. Le mouvement populaire favorable à la mise en accusation a rassemblé plus de trois millions de personnes dans les rues, lors de la manifestation de dimanche.

    Mais dans le même temps, Lula, qui a récemment été impliqué dans plusieurs affaires, échappe automatiquement à la justice ordinaire et au juge Sergio Moro, qui mène d’une main de fer la grande enquête contre la corruption depuis deux ans. D’après la loi brésilienne, Lula, devenant ministre, ne peut désormais être jugé que par la Cour suprême, ce qui va retarder la procédure.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.