Réécouter
Ecouter Paris, écouter les villes du monde
Ecouter Bobo-Dioulasso avec les enfants
Ecouter les villes du monde
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Aujourd'hui
Lundi 30 Mai
Mardi 31 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Real Madrid remporte sa 11e Ligue des champions en battant l'Atlético Madrid aux tirs au but (1-1 après prolongation)
    Amériques

    A la Une : le Brésil sombre dans la crise politique

    media Des manifestants à Sao Paulo, au Brésil, contre le gouvernement de Dilma Roussef et la nomination de Lula comme ministre d'Etat, le 17 mars 2016. NELSON ALMEIDA / AFP

     

    L'ex-président Lula, dont l'arrivée au gouvernement hier était censée aider Dilma Roussef, ne fait finalement que l'enfoncer davantage dans la crise. La justice et une partie de la presse reprochent à Dilma Roussef d'avoir tenté de mettre Lula à l'abri de poursuites judiciaires en relation avec le scandale de corruption Petrobras. Les conversations téléphoniques, enregistrées par l'appareil judiciaire et publiées, semblent conforter cette thèse.
     
    Pour le doyen du Tribunal Suprême de Justice le contenu de ces conversations montre « une réaction honteuse et indigne, typique de mentalités autocratiques et arrogantes», rapporte O Globo. Le juge se veut ferme : il n’y aura pas de traitement de faveur pour les puissants. « Tous ceux qui ont commis un délit ou un crime doivent être punis, indépendamment du poste qu’ils occupent ».
     
    Attaqué de tout part, Lula se défend. Dans une lettre ouverte, l'ex-président affirme que les enregistrements et la divulgation des conversations téléphoniques avec Dilma Rousseff ont violé l’intimité de sa famille, peut-on lire dans les colonnes de la Folha de Sao Paolo. « Pendant les huit années de ma présidence, j'ai toujours respecté les décisions du pouvoir judiciaire », rappelle Lula dans sa lettre. « Je n’espère que la justice, pour moi et pour tous, dans le respect de l’Etat de droit démocratique » conclut-il.
     
    L'éditorialiste de la Folha de Sao Paolo critique lui aussi l'attitude du juge anti-corruption, Sergio Moro, qui a divulgué les écoutes téléphoniques et ainsi mis le feu aux poudres. « Il ne s’agit pas de minimiser les infractions et la corruption. La population doit savoir ce qui se passe au sein du pouvoir. Mais aujourd’hui plus que jamais, le pouvoir judiciaire doit donner l’exemple et ne pas tomber dans l'excès ».
     
    Haïti : un incendie à Hinche fait 7 morts et une trentaine de blessés
     
    En Haïti, un incendie majeur a fait 7 morts et une trentaine de blessés à Hinche dans le département du Centre. Le feu s'est déclaré dans une station de service, rapporte Alterpresse. Au-delà des victimes, « d'importants dégâts sont aussi à déplorer » : six maisons sont partiellement endommagées, plusieurs véhicules et plus de vingt motos ont été emportés par les flammes.
     
    Un incendie qui laisse amère notre confrère Frantz Duval : « Comme partout en Haïti, à Hinche, il n'y a ni service d'incendie efficace, ni brigades de la protection civile en alerte capables de répondre à une urgence, ni hôpital spécialisé dans le traitement des grands brûlés, ni et ni, sur une liste sans fin. Hinche est démunie de tout comme tout le reste du pays », écrit l'éditorialiste avant de conclure : « A entendre ce qui occupe nos élus, on comprend vite que Hinche et la sécurité sociale ne sont pas dans leurs priorités ».
     
    Haïti : déclaration de politique générale du Premier ministre provisoire
     
    Justement ces élus doivent se réunir aujourd'hui pour entendre puis se prononcer sur la déclaration de politique générale du premier ministre provisoire, Fritz Jean. Le contenu du discours « n’aura visiblement, sauf coup de théâtre, aucune incidence sur le vote des élus dont les positions, politiquement motivées, semblent déjà arrêtées », constate Le National. Pour Le Nouvelliste aussi, les chances de Fritz Jean d'obtenir un vote favorable « restent très minces ».
     
    Pour le bloc d'opposition, majoritaire à la Chambre basse et proche de l'ancien président Martelly, Fritz Jean ne fait pas consensus. Si jamais le Premier ministre par intérim n'obtenait pas la confiance des élus, le président provisoire, Jocelerme Privert, devrait en trouver un autre, retardant ainsi un peu plus la tenue de nouvelles élections.
     
    Cuba : la Havane appelle Obama à lever l’embargo
     
    A deux jours de l'arrivée de Barack Obama et de sa famille à La Havane, dimanche, le régime cubain lance un appel clair au président américain. Et il est à lire en Une de l'organe officiel, Granma, qui titre: « Si le gouvernement américain souhaite faire bénéficier le peuple cubain, qu'il lève l'embargo ». Paroles prononcées hier par le ministre cubain des affaires étrangères, Bruno Rodriguez Parrilla.
     
    L'éditorialiste du Miami Herald est sur une toute autre ligne : au lieu de faire d'avantage de concessions aux Cubains, Barack Obama devrait en exiger enfin de la part du régime castriste. Et notamment ce qui a trait à la persécution des opposants politiques.
     
    Cette visite historique d'Obama en inspire d'autres. Chez le président vénézuélien elle a provoqué une envie soudaine de voyager. Nicolas Maduro a annoncé jeudi soir qu'il allait se rendre, lui aussi, à Cuba, juste avant l'arrivée de son homologue américain. Le but du voyage, détaille El Universal : « sceller de nouveaux accords de coopération dans les domaines de l'éducation, la santé et la culture ». La Havane et Caracas formaient du temps de feu Hugo Chavez le noyau dur des mouvements socialistes en Amérique latine, rappelle le quotidien.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.