Réécouter
Ecouter Paris, écouter les villes du monde
Ecouter Bobo-Dioulasso avec les enfants
Ecouter les villes du monde
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
Vendredi 27 Mai
Samedi 28 Mai
Aujourd'hui
Lundi 30 Mai
Mardi 31 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Le Real Madrid remporte sa 11e Ligue des champions en battant l'Atlético Madrid aux tirs au but (1-1 après prolongation)
    Amériques

    [En Images] La Havane se prépare à la visite historique de Barack Obama

    media Des touristes passent devant une affiche célébrant la venue de Barack Obama. La Havanne, 18 mars 2016. AFP PHOTO/YAMIL LAGE

    Pour la première fois depuis 88 ans, un président américain se rend en visite officielle à Cuba. Un voyage inimaginable il y a de ça encore un an, avant que les deux pays n’annoncent le rétablissement de leurs relations diplomatiques. Barack Obama arrive ce dimanche à La Havane où il restera jusqu’à mardi prochain, accompagné de sa femme et ses deux filles, preuve qu’il accorde une grande importance à ce déplacement. Une visite très attendue à Cuba où les autorités ont mis les moyens pour accueillir comme il se doit un président qui restera dans l’Histoire.

    Avec notre envoyé spécial à La Havane, Romain Lemaresquier

    Jamais les autorités cubaines n’auront mis autant de moyens pour la visite d’un président. La venue de Barack Obama, attendu en fin d’après-midi ce dimanche pour un déplacement historique et qui débutera sa visite officielle demain lundi, a été minutieusement orchestrée comme le détaille Michel, un habitant de La Havane, très impatient d’assister à ce spectacle.

    « Ça a été tout une aventure, raconte-t-il. Les préparatifs ont été réalisés très rapidement. Ce qui n’était pas fait depuis longtemps a été réalisé en moins de deux mois. Mais ce sont des choses qui arrivent quel que soit le pays concerné. Ils ont refait les rues, réparé le stade de baseball, certains immeubles. Mais il reste encore pas mal de choses à faire. D’ailleurs, ce serait bien qu’il vienne tous les mois. »

    Amenés par car

    Mais les travaux, à quelques heures de l’arrivée du président américain, ne sont toujours pas terminés. Des ouvriers continuent de mettre du bitume sur les voies, réparent également les feux de signalisation et surtout les caméras de surveillance. La sécurité, c’est d’ailleurs la principale préoccupation des autorités, comme le confirme Dieguez.

    « Du point de vue des mesures de sécurité, tout a été très bien préparé, assure ce dernier. Les infrastructures également. Les travaux ont surtout été réalisés dans les zones où [Barack Obama] devrait passer. Les autorités ont par exemple tenté de garantir du mieux possible la qualité des voies et des infrastructures qui les entourent. »

     → A (RE)LIRE : Les Etats-Unis et Cuba, une histoire tumultueuse depuis la fin du XIXe siècle

    Barack Obama va découvrir une capitale rafraîchie où des centaines, voire des milliers de personnes l’attendront sur son parcours. Des Cubains qui ont été, pour la plupart, amenés en bus de régions autres que celle de La Havane. Une pratique courante pour une visite officielle mais qui, selon les habitants de la capitale, a pris des proportions considérables pour la première visite d’un président américain depuis 88 ans.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.