GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 31 Juillet
Lundi 1 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Washington: un homme armé blessé et interpellé dans le Capitole

    media Un policier sécurise la zone entourant le Capitole, cible d'un tireur isolé, mardi 28 mars 2016. REUTERS/Joshua Roberts

    Un vent de panique a soufflé lundi après-midi au Congrès des Etats-Unis, alors qu’un homme a sorti une arme alors qu'il franchissait le portique de sécurité dans le centre des visiteurs du Capitole. Un policier lui a rapidement tiré dessus, le blessant. Mais pendant plus d’une heure les bâtiments qui abritent les bureaux du Sénat et de la Chambre des représentants ont été bouclés.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Peu avant 15 heures, l’homme pénètre dans le centre des visiteurs, rempli de touristes et sort une arme. La police du Capitole, qui, depuis la mort de deux des siens en 1998, est bien entraînée, a immédiatement ouvert le feu et blessé le tireur qui a été hospitalisé et placé en garde à vue.

    Une femme a été légèrement blessée aux jambes par des éclats de balle. La fusillade n’a duré que très peu de temps, mais a terrorisé les visiteurs. Ils ont été brièvement confinés avec le personnel du Capitole à l’intérieur. Par mesure de précaution, les bâtiments de la Maison Blanche ont été aussi brièvement bouclés.

    → Lire aussi : Etats-Unis: la piste terroriste écartée après les tirs près du Congrès

    Lors d’un point de presse, le porte-parole de la police a indiqué qu’il ne s’agissait pas d’un acte terroriste, mais criminel. Le suspect dont l’identité a été révélée est connu des forces de l’ordre. Larry Russel Dowson, 66 ans, résidant au Tennessee, avait déjà eu maille à partir avec les autorités en 2015, également au Congrès. Il se présente comme un prophète de Dieu, ce qui laisse peser des doutes sur son état mental.

    "Il s'est produit un incident isolé au Capitole. Il n'y a plus de menace active contre le public"

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.