GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Neuf prisonniers yéménites de Guantanamo transférés vers l'Arabie saoudite

    media Photo prise à l'intérieur du camp de Guantanamo le 21 janvier 2009. REUTERS/Brennan Linsley

    Les Etats-Unis ont transféré samedi neuf détenus de la prison militaire de Guantanamo vers l’Arabie saoudite, où le président américain Barack Obama se rendra mercredi. Ces prisonniers sont tous Yéménites, mais à cause de la situation dans leur pays, leur réinstallation n’y était pas possible. Il reste encore 80 détenus à Guantanamo, qui a hébergé plus de 700 personnes, bien souvent sans chef d’accusation officiel. Cette lacune juridique explique en partie pourquoi cette prison est si difficile à fermer, alors que même la Cour suprême américaine avait critiqué son fonctionnement.

    Avec notre correspondant à New York,Grégoire Pourtier

    Dès son entrée à la Maison Blanche en 2009, Barack Obama avait annoncé son intention de fermer Guantanamo. Sept ans plus tard, en février dernier, le président américain a enfin présenté un plan concret pour vider complètement la prison installée sur une base navale à Cuba, en transférant les détenus vers les Etats-Unis ou des pays tiers.

    Début avril, deux prisonniers avaient été envoyés vers le Sénégal, et ce samedi 16 avril, neuf autres, tous Yéménites, ont été dirigés vers l’Arabie saoudite. Aucune accusation n’a jamais été déposée contre ces neuf personnes, et huit d’entre elles disposaient même de l’autorisation de quitter Guantanamo depuis au moins 2010.

    Le Pentagone ne précise pas le sort carcéral ou judiciaire qui leur sera réservé.

    Certains des 80 détenus restants pourraient être transférés vers les Etats-Unis, mais l’opposition républicaine au Congrès américain refuse jusqu’à présent ces mouvements, tout comme la plupart des Etats pressentis pour les « accueillir ».

    Barack Obama se dit pourtant déterminé à fermer Guantanamo, assurant ne pas vouloir céder ce dossier épineux à celui ou celle qui lui succédera, dans seulement neuf mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.