GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    En Amérique latine, les booktubeurs se font leur place dans le monde du livre

    media La page d'accueil de la chaîne du booktubeur argentin Matias. youtube

    Le Salon du Livre de Buenos Aires (Argentine), qui démarre vendredi 6 mai, est le plus important rendez-vous littéraire d'Amérique du Sud. En plus des traditionnelles rencontres avec de grands écrivains, des débats et des séances de dédicaces, cette édition sera en grande partie axée sur la jeunesse. Un week-end entier est en effet consacré aux adolescents, aux jeunes adultes, et à leur façon d'appréhender la lecture. Un phénomène notamment prend de l'ampleur : les « booktubeurs ».

    De notre correspondante à Buenos Aires,

    « Booktubeur » vient de « book », livre en anglais, et de « Youtube », la plateforme de vidéos en ligne. Le booktubeur est une nouvelle manière de faire la critique d'un livre, mais de façon un peu plus dynamique, soit en vidéo. Le terme booktubeurs désigne justement ces chroniqueurs amateurs. De vrais passionnés de lecture, qui sont aussi en phase avec internet et les réseaux sociaux.

    Ils publient sur leur compte Youtube de petites vidéos, jamais plus de dix minutes, où ils parlent librement de leurs derniers coups de cœur ou de leurs déceptions littéraires.
    Les booktubeurs sont jeunes, 20 ans en moyenne, ils parlent donc plutôt de littérature pour ados ou jeunes adultes : par exemple les sagas comme Divergente ou Labyrinthe, mais aussi les livres de J.K. Rowling ou de John Green.

    Les jeunes lisent encore

    Phénomène mondial, il prend particulièrement bien Espagne et en Amérique latine. En Argentine, il y a ainsi une dizaine de booktubeurs célèbres. Matias G.B , Macarena Yannelli, ou encore Sofia... Ils ont tous moins de 25 ans, et chacun a au moins 15 000 abonnés sur Youtube.

    Les booktubeurs sont d'ailleurs un joli contre-exemple à l'idée reçue que les jeunes ne lisent pas de livres. C'est d'ailleurs là l'ambition du Salon du Livre de Buenos Aires : consacrer un week-end entier aux jeunes et prouver que ces derniers ont encore de l'intérêt pour la lecture et le livre de papier. Le Salon organise ainsi le premier débat international entre des booktubeurs venus de toute l'Amérique latine : du Chili, du Pérou, de Colombie, et d’Argentine évidemment. Un prix du meilleur booktubeur de l'année sera d'ailleurs décerné à cette occasion.

    Pas des professionnels

    Cependant, de là à dire que les booktubeurs inciteraient les jeunes à lire davantage, c'est peut-être excessif. Ils s'adressent sans doute à une petite communauté qui lit déjà beaucoup. Mais ce qui est intéressant, c'est de les voir appréhender de façon moderne la lecture. Ces petites vidéos, courtes et dynamiques, font un peu penser à celles des youtubeuses mode ou beauté, qui donnent des conseils maquillages... sauf que là, on ne parle pas de fard à paupières mais de livres.

    Le phénomène intéresse forcément les maisons d'édition, très attentives aux critiques des booktubeurs. Avec des dizaines de milliers de vues par vidéo, leur influence est incontestable. Certaines n’hésitent donc pas à envoyer aux booktubeurs des exemplaires de nouveautés avant même leur sortie. Ça leur fait de la publicité, et ça leur permet d'avoir un retour sur le livre. Retour pas seulement du booktubeur d'ailleurs, mais de toute une communauté d'internautes, puisque bien souvent,  le débat s’engage dans les commentaires sous la vidéo. Certaines maisons d'édition rémunèrent même les booktubeurs pour leurs services, pratique qui reste toutefois marginale. Les booktubeurs ne prétendent pas être des critiques littéraires professionnels. Et ils préfèrent, pour la majorité d'entre eux, garder leur objectivité.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.