GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 18 Décembre
Mercredi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Numérique: la France débutera le prélèvement de la taxe Gafa dès le 1er janvier 2019 (Le Maire)
    • Une armée du Kosovo est «irréversible», selon le président kosovar Hashim Thaci avant une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU
    • Brexit: accord entre la Suisse et la Grande-Bretagne sur le maintien des règles en vigueur dans le transport aérien
    • Football : l'Olympique lyonnais (France) affrontera le FC Barcelone (Espagne) en huitièmes de finale de la Ligue des champions
    • Football : le Paris Saint-Germain (France) affrontera Manchester United (Angleterre) en huitièmes de finale de la Ligue des champions
    • Gilets jaunes: Macron organise mardi une réunion à l'Elysée sur le grand débat
    • Industrie automoblie: le conseil d'administration de Nissan échoue à nommer un successeur à Carlos Ghosn (communiqué)
    • Sécurité routière: le nombre de morts sur les routes en recul de 1,8% en novembre (officiel)
    Amériques

    Primaires américaines: Trump décroche l'Indiana, Cruz se retire de la course

    media Le sénateur du Texas Ted Cruz a annoncé son retrait de la course après la primaire républicaine dans l'Indiana, le 3 mai 2016. REUTERS/Chris Bergin TPX IMAGES OF THE DAY

    Le milliardaire Donald Trump est devenu mardi 3 mai le candidat probable du parti républicain à la présidentielle de novembre. Il a gagné sans surprise avec une avance de 20 points sur ses adversaires. Un camouflet pour son dernier adversaire de poids, le sénateur du Texas Ted Cruz, a annoncé son retrait de la course. Côté démocrate, Bernie Sanders et Hillary Clinton vont se partager les élus de l'Indiana.

    Avec notre correspondante à WashingtonAnne-Marie Capomaccio

    L’abandon de Ted Cruz a le mérite d’éclaircir la course dans le camp républicain. On ne voit pas désormais ce qui pourra empêcher Donald Trump d’être investi candidat du parti.

    Il reste encore 9 primaires qui vont se dérouler jusqu’au 7 juin, et le candidat Trump doit encore obtenir un peu plus de 200 délégués pour arriver à son but. Un but désormais à portée de main, puisque le milliardaire n’a plus vraiment d’adversaire.

    Ted Cruz, a surpris tout le monde en suspendant sa campagne. Dans son discours de mardi soir, il n’a pas cité Donald Trump. Il n’a pas dit un mot sur la campagne qui était devenue encore plus agressive que d’habitude, si c’est possible. Ted Cruz a simplement reconnu qu’après cet échec dans l’Indiana, la victoire était impossible.

    Ce que l’on attend à présent est la réaction du parti républicain. L’état-major n’a toujours pas réussi à adopter une position consensuelle face au bulldozer Trump. Et l’opposition au milliardaire, en interne, est encore forte. Mais on ne voit pas comment le mouvement va pouvoir aller contre des électeurs, nombreux, qui portent Donald Trump, depuis le début de sa campagne. Le président de la formation appelait des mardi soir à l’unité.

    Chez les démocrates, Bernie Sanders gagne avec 6 points d’avance

    Les deux candidats, Bernie Sanders et Hillary Clinton vont donc se partager les délégués élus dans l’Indiana. Ce résultat dans le camp démocrate ne fait en effet pas avancer les choses. Hillary Clinton reste largement favorite, mais Bernie Sanders ne baisse pas les bras.

    Comme à son habitude, le sénateur du Vermont s’est exprimé bien avant la publication des résultats. Il a délivré son message habituel, sur les inégalités dans le pays le plus riche du monde, et les moyens d’y remédier. Un programme, il l’a répété, qu’il portera jusqu’à la convention de juillet.

    Aucun des candidats démocrates n’a réagi aux derniers développements dans le camp républicain. La candidature Sanders va sans doute gêner Hillary Clinton plus que jamais, car Donald Trump sans adversaire républicain, a désormais, il l’a annoncé, tout le loisir de concentrer ses attaques contre l’ancienne secrétaire d’Etat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.