GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Choc au Brésil, où les auteurs d'un viol collectif ont mis une vidéo en ligne

    media Manifestations contre les viols et violences subis par les femmes, à Rio de Janeiro le 27 mai 2016. REUTERS/Ricardo Moraes

    Au Brésil, une affaire de viol collectif présumé suscite l'indignation jusqu'au sommet de l'Etat. Il faut dire que les circonstances sont particulièrement sordides, puisque des images de la victime, accompagnées de commentaires plus que désobligeants, ont été publiées sur la Toile. L'adolescente, âgée de 16 ans et mère d'un enfant de 3 ans, pourrait avoir subi les assauts de plus de 30 personnes.

    Avec notre correspondant au Brésil,  Martin Bernard

    Une adolescente de Rio de Janeiro affirme avoir été victime d’un viol collectif après avoir été droguée. Des images de son corps ont été exhibées sur Internet et un homme explique qu'elle ait été violée plus de trente fois.

    Pour l'heure, la police dit avoir identifié quatre adultes. De leur côté, des internautes ont immédiatement condamné « la culture du viol », selon l’expression employée sur les réseaux sociaux. #EstruproNuncaMais ont twitté des milliers d'internautes.

    Condamnation également de la part de Michel Temer, président par intérim du pays : « Il est absurde que nous assistions à de tels crimes barbares », a-t-il dit, promettant de créer un département de la police fédérale pour combattre la violence contre les femmes.

    Le scandale intervient à 70 jours des Jeux olympiques de Rio, et alors que l’agence ONU Femmes fait état d’un autre viol collectif récent dans la région Nordeste. Elle exige une tolérance zéro face à toutes les formes de violences contre la femme et à leur banalisation.

    Selon les chiffres de 2014, il y a eu près de 50 000 viols au Brésil, soit un viol toutes les onze minutes, sans compter qu’au moins deux cas sur trois ne seraient pas déclarés à la police.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.