GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Prostitution d’enfants en Colombie: opération de police dans le Bronx de Bogota

    media Une rue du Bronx de Bogota, au coeur de la capitale colombienne, en 2012 : pauvreté, mendicité, drogue et prostitution caractérisent ce quartier. Ancien maire de Bogota, Gustavo Petro y avait créé le 1er service mobile d'aide aux drogués d'Amérique latine. AFP/Guillermo Legaria

    En Colombie, une opération coup de poing dans un quartier du centre la capitale, Bogota, a mis au jour une gigantesque affaire de prostitution impliquant des enfants et des adolescents. Plus d’une centaine de prostitués mineurs ont été secourus et ce, à deux pas du palais présidentiel.

    avec notre correspondante à Bogota, Zoé Beri

    Le quartier, surnommé le « Bronx » est un pâté de maisons délaissées, très connu des prostitués, toxicomanes et trafiquants de drogues et d’armes de la capitale colombienne. Un quartier très proche aussi du palais présidentiel, de la Chambre des députés et du Sénat, en plein coeur de Bogota.

    Depuis de nombreuses années, les maires qui se sont succédés dans la capitale tentent d’endiguer le phénomène, en vain. Le Bronx, marché de la drogue à ciel ouvert, ne fait que se déplacer de quelques centaines de mètres après chaque opération de police.

    L’histoire des mineures employées comme esclaves sexuelles avait fait son apparition dans la presse il y a plusieurs mois. Des parents dénonçaient des viols, des overdoses et des disparitions dans ce no man’s land urbain. La police a confirmé la véracité de leurs témoignages. Au cours de leurs perquisitions, ils ont découvert les box minuscules dans lesquels vivaient les mineurs.

    Les enfants et adolescents ont ont été remis à l’Institut du bien-être familial, institution colombienne chargée de les protéger. Les opérations continuent pour démanteler les bandes qui contrôlent ces trafics.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.