GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Les Etats-Unis engagent leurs hélicoptères d'attaque contre l’EI en Irak

    media La première frappe des hélicoptères a eu lieu dimanche dans la vallée du Tigre. La frappe a permis de détruire un véhicule bourré d'explosifs de l'EI. REUTERS/Ints Kalnins

    C’est un pas supplémentaire qui a été franchi par l’armée américaine en Irak. Pour la première fois, les Etats-Unis ont fait usage de leurs hélicoptères Apache contre l’organisation Etat islamique. C’est le porte-parole du Pentagone qui l’a confirmé. Des frappes qui ont été approuvées par le gouvernement irakien.

    Depuis janvier dernier, les Etats-Unis se proposaient d’engager leurs hélicoptères d’attaques, les fameux Apache, contre le groupe jihadiste. Mais jusqu’à présent, ces hélicoptères ne restaient affecter qu’à leur mission initiale, à savoir assurer la protection des troupes américaines au sol.

    Selon le Pentagone, les Irakiens déclinaient pour l’instant cette proposition, car ils craignaient la réaction des milices chiites qui refusent tout retour de troupes américaines sur leur sol. Mais étant donné l’engagement des troupes irakiennes pour tenter de reprendre du terrain à l’Etat islamique, l’aide américaine est la bienvenue.

    Et c’est ce qui s’est passé dimanche dernier. Pour la première fois, les Apache ont procédé à des frappes pour soutenir une opération de l'armée irakienne à environ 60 kilomètres au sud de Mossoul.

    La prise de Mossoul est l’objectif principal de Bagdad. L’opération qui est en cours s’annonce longue et compliquée. Elle a débuté en mars dernier. Et selon différents experts, il faudra de nombreux mois pour venir à bout des hommes de l’Etat islamique à Mossoul, la deuxième plus grande ville d’Irak.

    → A (RE) LIRE : Irak: Mossoul, deux ans sous la coupe des jihadistes du groupe EI

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.