GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Le Chili instaure une loi contre l’obésité

    media Plus de 60% de la population chilienne est en surpoids (photo d'illustration). AFP/Jeff Haynes

    Plus de 60 % de la population chilienne est en surpoids. Face à ce constat, le pays a instauré une loi contre l'obésité, qui est entrée en vigueur lundi 27 juin. Pour la ministre de la Santé, le Chili se positionne aujourd'hui comme un pays pionnier.

    Avec une forte croissance économique et un mode de vie de plus en plus sédentaire, le Chili a connu en quelques années une progression spectaculaire de l'obésité et des problèmes de santé qui en découlent. Depuis lundi 27 juin, les entreprises sont donc obligées d’afficher un message d'alerte sur leurs produits dont les taux de sucre et de graisses saturées sont trop élevés.

    Mais il n'a pas été facile de faire passer ce nouveau texte de loi, tant la pression des multinationales est forte. Une pression que le sénateur Guido Girardi dénonce avec virulence : « Ceux qui font du mal aux enfants au XXIe siècle, ce sont ces multinationales qui les trompent, qui ne respectent pas leurs droits, ni leur intégrité physique et psychique, en abusant de leur crédibilité. Est-ce qu'on doit se soumettre à ces entreprises qui ont fait de la publicité mensongère pendant des dizaines d'années, qui ne disent pas la vérité et qui sont responsables d'une pandémie mondiale d'obésité, de cancers et d'accidents vasculaires ? Ou est-ce qu'on doit prendre des mesures pour que les gens soient correctement informés ? »

    Avec la nouvelle loi, 8 000 produits doivent désormais revoir leur étiquetage pour prévenir les consommateurs des dangers d'une alimentation trop salée, trop sucrée ou trop grasse. Beaucoup ne peuvent plus être en vente dans les établissements scolaires, et il est interdit de vendre des jouets avec des plateaux-repas ou des confiseries. Directement visé, l'italien Ferrero a menacé d'aller devant la justice internationale pour défendre ses œufs-surprises.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.