GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 20 Juin
Vendredi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Tuerie de Dallas: le profil du tireur se précise

    media Les membres du FBI enquêtent sur la scène du crime où le tireur, qui a tué 5 policiers en marge des manifestations à Dallas, a été abattu, le 9 juillet 2016. REUTERS/Shannon Stapleton

    Plusieurs jours après la tuerie à Dallas qui a fait 5 morts et 7 blessés, l’enquête avance sur la personnalité du tireur. L’homme âgé de 25 ans s’en est pris aux forces de l’ordre qui encadraient une manifestation contre les violences faites aux Noirs. La ville, encore sous le choc, est en plein recueillement mais aussi sous tension, après une alerte samedi soir provoquant le bouclage du siège de la police suite à des menaces anonymes.

    Avec notre envoyée spéciale à Dallas, Tessa Grauman

    La police et le FBI se concentrent sur la personnalité du tireur, Micah Johnson, 25 ans, qui vivait dans la banlieue de Dallas. Cet homme a agi seul et voulait tuer des policiers blancs pour se venger des violences faites aux Noirs.

    Il a été six ans dans l’armée américaine, dont neuf mois en Afghanistan. Il avait été renvoyé chez lui pour cause de harcèlement sexuel auprès d’une femme soldat dans l’armée. On a retrouvé à son domicile tout un arsenal, dont du matériel pour fabriquer des bombes.

    Autre information : cet homme solitaire avait été surpris par ses voisins en train de faire des exercices d’entraînement militaires. Jeudi soir vêtu d’une veste de combat il a tiré sur 14 personnes, dont 12 officiers de police, tuant 5 d'entre eux.

    « Si on se soucie de la sécurité de nos policiers, alors on ne peut plus laisser de côté la question des armes et prétendre que c'est sans importance », a déclaré le président américain Barack Obama ce samedi 9 juillet.

    Le siège de la police bouclé

    Signe que la tension est encore palpable à Dallas, l'accès au siège de la police de la ville et aux bâtiments alentours a été fermé samedi en fin de journée et les forces spéciales déployées après des menaces anonymes à l'encontre des forces de police. Néanmoins, les autorités ont annoncé que la recherche d'un suspect n'avait rien donné.

    La police a expliqué sur Twitter avoir procédé à la fouille d'un parking pour s'assurer que les informations faisant état de la présence d'une « personne suspecte » aient fait l'objet d'une enquête précise. Puis l'alerte a été levée.

    Gestes de soutien aux forces de l'ordre

    Dans le centre-ville très moderne où s'est déroulé la fusillade, la population vient exprimer son soutien à la police. D’abord au commissariat central où les gens viennent déposer des fleurs le jour comme la nuit, et puis sur les lieux de la fusillade, dont le périmètre est sécurisé par des policiers.

    L’officier Clark, 25 ans de service à Dallas, s’est retrouvé avec sa moto au milieu de la fusillade alors qu’il encadrait la manifestation contre les violences faites aux Noirs. Son ami de 20 ans, l’officier Mike Smith, est mort sous ses yeux. Il est très affecté par ce qu’il a vécu et touché par les témoignages de soutien des habitants.

    Certains viennent apporter à boire et à manger aux policiers, comme cette mère de famille qui a fait une demi-heure de voiture avec ses trois enfants pour amener des bouteilles d’eau. Beaucoup veulent aider financièrement la police de Dallas et leur demander comment faire.

    Je pense que vous pouvez aimer et soutenir les Noirs et les policiers. Je pense vraiment que la vie des Noirs comptent, mais je pense aussi qu'il y a de bons officiers de policier dans cette ville.

    Ambiance et émotion dans la ville après la tuerie

    Reportage à Dallas.

    10/07/2016 - par Tessa Grauman Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.