GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Foot: le PSG s'impose à Rennes (1-4) grâce à Cavani, Mbappé et un doublé de Neymar (18e journée de L1). Paris conforte sa place de leader
    • Autriche: l'Intérieur, la Défense et la diplomatie à l'extrême droite (Strache)
    Amériques

    Etats-Unis: des policiers tués dans une fusillade à Baton Rouge

    media La police bloque la circulation après la fusillade à Baton Rouge, capitale de l'Etat de Louisiane, le 17 juillet 2016. REUTERS/Joe Penney

    Au moins trois policiers ont été tués par des tirs ce dimanche 17 juillet à Baton Rouge, la capitale de la Louisiane. C’est dans cette ville que, début juillet, la mort d’un jeune Noir abattu par la police avait provoqué une vague d’indignation et de manifestations.

    Deux officiers de police et un shérif adjoint ont été tués ce dimanche dans une fusillade à Baton Rouge. Au moins trois autres policiers ont été blessés, dont un est dans un état critique. Les autorités ne sont pas encore certaines qu'il ait agi seul et sont toujours à la recherche de complices éventuels.

    Les circonstances exactes de la fusillade ne sont pas claires. Le journal local The Advocate rapporte que la police a reçu un appel à 9h, heure locale, faisant état d’un homme circulant à pied près d’une voie rapide, armé d’un fusil d’assaut. Une vidéo mise en ligne par la chaîne de télévision locale WAFB9 fait entendre des tirs  alors que des voitures de police sont arrêtées sur la route, gyrophares allumés. L'homme, qui selon des témoignages était vêtu de noir et masqué, aurait attiré les policiers en tirant des coups de feu. Une fois sur les lieux, les agents sont devenus des cibles du tireur.

    Un contexte de fortes tensions raciales

    Le maire de Baton Rouge Kip Holden a appelé au calme. Cette fusillade intervient alors que la capitale de la Louisiane a été le théâtre ces dernières semaines de nombreuses manifestations suite à la mort début juillet d’Alton Sterling, un vendeur ambulant noir abattu par un policier. La vidéo de son arrestation et de sa mort, largement relayée sur les réseaux sociaux, avait provoqué une vague d’indignation dans le tout pays, redoublée par la mort dans le Minnesota d’un autre Noir, Philando Castile, lui aussi tué par la police.

    Des manifestations avaient été organisées un peu partout aux Etats-Unis. Au cours de l’une d’elles, à Dallas, un ancien combattant noir avait abattu cinq policiers. La semaine dernière, la police de Baton Rouge avait indiqué avoir arrêté trois personnes projetant d’assassiner des policiers. Barack Obama a affirmé que la mort des trois policiers ce dimanche était « un acte de lâches ». « Rien ne peut justifier la violence contre la police », a déclaré le président américain.

    Des véhicules de police bloquent l'accès à la zone où des policiers ont été tués à Baton Rouge, capitale de la Louisiane, le 17 juillet 2016. REUTERS/Jeffrey Dubinsky

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.