GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Lundi 20 Janvier
Aujourd'hui
Mercredi 22 Janvier
Jeudi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Brésil: arrestations anti-terroristes à l’approche des JO

    media En alerte depuis les attentats de Paris, Bruxelles, Orlando et Nice, le Brésil prévoit le déploiement d'environ 85.000 policiers, soldats et autres personnels de sécurité pour les JO. REUTERS/Stoyan Nenov

    La police fédérale brésilienne a procédé à un coup de filet ce jeudi : dix jeunes suspectés de préparer des attentats ont été arrêtés, un mandat d’arrêt a été lancé contre deux autres personnes. Les Brésiliens sont en état d’alerte à quinze jours des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

    Avec notre correspondant à Sao Paulo,  Martin Bernard

    Ils se félicitaient des attentats de Nice et d’Orlando, aux Etats-Unis. Certains d’entre eux avaient prêté allégeance à l’organisation Etat islamique sur Internet, au sein d’un groupe appelé « Défenseurs de la Charia ». Ils devaient s’entraîner au tir ou aux arts martiaux et se procurer des armes pour préparer un attentat pendant les Jeux Olympiques. Ils ont finalement été cueillis par la police.

    Tous sont jeunes, l’un d’entre eux est même mineur. Ils sont tous considérés comme des apprentis terroristes. Une organisation non gouvernementale fait également l’objet d’une enquête.

    A deux semaines des JO, les autorités brésiliennes renforcent les contrôles et ne veulent rien laisser passer. Jusque-là, le Brésil était considéré comme un pays neutre en matière de terrorisme, estime le ministre brésilien de la Justice, Alexandre de Moraes. Mais les choses ont changé.« En vertu des Jeux Olympiques, le Brésil va recevoir un grand nombre d’étrangers et il devient l’une des cibles de ces personnes-là », a déclaré le ministre.

    Alexandre de Moraes affirme que les jeunes suspects n’appartiennent pas à une cellule organisée, mais qu’ils seront les premiers, au Brésil, à tomber sous le coup de la nouvelle loi anti-terreur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.