GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 23 Octobre
Mardi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: l'ex-président Lula inculpé pour «entrave à la justice»

    media L'ancien président brésilien Lula. REUTERS/Ricardo Moraes/Files

    L'ancien président Lula est inculpé d'« entrave à la justice ». C'est la première fois que l'ancien chef de l'Etat comparaîtra devant les juges dans le vaste scandale de corruption Petrobras qui n'en finit pas de secouer le Brésil. Six autres personnes ont été inculpées vendredi. Lula da Silva est pour sa part accusé d'avoir acheté le silence d'un ancien dirigeant de Petrobras incarcéré début 2015.

    Lula da Silva, qui est par ailleurs sous le coup d'une enquête pour corruption, réfute les accusations, et s'estime victime d'un abus de pouvoir de la part du juge Sergio Moro en charge de l'enquête. Ses avocats ont annoncé qu'ils saisissaient le comité des droits de l'homme de l'ONU.

    Les choses vont de mal en pis pour le parti des Travailleurs. La présidente Dilma Rousseff, visée par une procédure de destitution, a été suspendue en attendant son jugement. Pour son mentor, tous deux font l'objet d'une vengeance politique.

    De nombreux responsables impliqués

    C'est Michel Temer qui assure l'intérim et son parti, le PMDB, n'est pas épargné par le gigantesque scandale de corruption. Un scandale qui implique des responsables de divers horizons politiques, donc, et des entrepreneurs de premier plan, pour un montant de détournements et autres pots-de-vin de plus de deux milliards de dollars.

    Ironie du sort, la nouvelle de l'inculpation de l'ancien président Lula tombe à une semaine de l'ouverture des JO. Les Jeux avaient été attribués au Brésil lorsqu'il était au pouvoir, dans une période d'expansion économique et de progrès social inédite. Lula comme Dilma Rousseff ont décidé de boycotter la cérémonie d'ouverture présidée par Michel Temer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.