GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Hillary Clinton accuse Donald Trump d’allégeance à la Russie

    media Hillary Clinton accuse Donald Trump d’allégeance à la Russie dans un entretien avec la chaîne conservatrice Fox News. EUTERS/Rick Wilking

    Hillary Clinton accuse Donald Trump d’allégeance à la Russie dans un entretien avec la chaîne conservatrice Fox News. Après le piratage des emails de la direction du parti démocrate, pour lequel Moscou est soupçonné, et les propos de Donald Trump félicitant les Russes, la polémique se poursuit.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Une enquête du FBI est en cours pour savoir qui est responsable du piratage et de la diffusion par WikiLeaks, de 20 000 mails du parti démocrate. Ces révélations, montrant que l’appareil favorisait Clinton contre Sanders, ont conduit à la démission de la présidente du parti. Moscou est le premier suspect.

    L’affaire aurait pu s’arrêter là si Donald Trump n’avait pas publiquement félicité et engagé les Russes à persévérer. Hillary Clinton s’est exprimée sur ce sujet : « Nous savons que les Russes sont impliqués dans la diffusion des mails et nous savons que Donald Trump a montré un troublant soutien à Poutine. Ces faits seuls sont préoccupants. »

    L’entretien a été diffusé par le réseau Fox News, et cela n’est pas anodin. C’était la première fois en 5 ans que la candidate démocrate s’exprimait sur cette chaîne très conservatrice qui soutient les républicains en général, et Donald Trump en particulier. C’est bien le signe que la dernière phase de la campagne a commencé. Hillary Clinton a conscience qu’elle doit chasser sur les terres de son adversaire et s’adresser à l’Amérique ouvrière, l’Amérique masculine et blanche, qui penche en faveur du milliardaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.