GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Brésil: décès d'Ivo Pitanguy, figure mondiale de la chirurgie esthétique

    media Vendredi 5 août, à la veille de son décès, Ivo Pitanguy avait porté brièvement en fauteuil roulant la flamme olympique pour l'inauguration des JO de Rio dans la soirée au stade Maracana. Andre Luiz Mello-Rio 2016/Handout via REUTERS

    Il était surnommé le « chirurgien des stars ». Au Brésil, Ivo Pitanguy, célèbre chirurgien esthétique, est décédé samedi à Rio de Janeiro. De renommée mondiale, il avait opéré de très nombreuses stars, tout en restant très discret. Il s'était également consacré aux pauvres. Au lendemain de son décès, les réactions au Brésil se multiplient.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro,  François Cardona

    Durant sa très longue carrière, Ivo Pitanguy n'avait révélé le nom de ses célèbres clients qu'à de très rares occasions. Adulé par les stars, le magicien du bistouri avait opéré Elizabeth Taylor, Mick Jagger, mais aussi le truand français Albert Spaggiari, de passage au Brésil, durant sa cavale dans les années 1980.

    Chirurgien esthétique, mais aussi auteur de nombreux livres et essais, Ivo Pitanguy était membre de l'Académie brésilienne des lettres. « Notre pays perd un de ses scientifiques et intellectuels les plus renommés, il nous manquera », a déclaré le président par intérim Michel Temer.

    « C'était une des personnes les plus extraordinaires que j'ai connues », a admis l'écrivain Paulo Coelho. Car Ivo Pitanguy, propriétaire d'une île privée non loin de Rio, était aussi respecté pour son engagement en faveur des plus défavorisés. Il a opéré gratuitement des milliers de personnes des favelas de Rio en chirurgie esthétique et réparatrice dans l'hôpital public Santa Casa da Misericordia à Rio de Janeiro.

    Adulé par les Brésiliens, à 93 ans, la veille de son décès, malgré son fauteuil roulant, Ivo Pitanguy avait porté la torche olympique. Avant qu'elle n'arrive le soir dans le stade Maracana pour la cérémonie d'ouverture.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.