GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Etats-Unis: Donald Trump fait une allusion à l'usage d'armes contre Clinton

    media Donald Trump n'a pas daigné répondre personnellement au récent déferlement de critiques. EUTERS/Carlo Allegri

    Nouveau tollé aux Etats-Unis après des propos tenus par Donald Trump. Hier, lors d'un meeting électoral en Caroline du Nord, le candidat républicain a expliqué que seuls les défenseurs du port d'arme étaient à même de stopper Hillary Clinton. Un appel du pied au puissant lobby pro-armes aux Etats-Unis ou un appel à la violence contre la candidate démocrate ? Outre-Atlantique, cette nouvelle polémique fait rage.

    Lors d'un rassemblement mardi 9 août à Wilmington, Donald Trump s'est présenté comme le seul rempart contre la nomination de juges à la Cour suprême susceptibles de remettre en cause le deuxième amendement de la Constitution. Celui-ci garantit « le droit de garder et de porter des armes ».

    « Hillary veut abolir le second amendement. Si elle a la possibilité de choisir ses juges, il n'y a rien que vous puissiez faire, les gars. A moins que les gens du second amendement ... il y a peut-être quelque chose à faire. Je ne sais pas », a lâché Donald Trump.

    « Assassinat politique »

    L'ex-directeur de la CIA, Michael Hayden, voit en ces propos « une référence de très mauvais goût à un assassinat politique ». Chris Murphy, sénateur démocrate du Connecticut, écrit pour sa part sur Twitter: « ce n'est pas un jeu. Des gens instables munis de puissantes armes à feu et une haine irrationnelle pour Hillary vous écoutent, Donald Trump ».

    Le directeur de campagne de la candidate démocrate, quant à lui, a estimé qu'« une personne qui cherche à devenir président des Etats-Unis ne devrait pas lancer un appel à la violence sous quelque forme que ce soit ».

    Donald Trump n'a pas daigné répondre personnellement à ce déferlement de critiques. Dans un communiqué, son équipe de campagne s'est contentée d'expliquer que le milliardaire n'a voulu qu'appeler les défenseurs du port d'arme à s'unir derrière sa candidature.

    Pour la spécialiste des Etats-Unis Françoise Coste, les propos de Donald Trump marquent un tournant dans la campagne présidentielle américaine.

    C’est tellement sans précédent et le risque réel, c’est que - bien entendu Donald Trump lui-même ne va pas être physiquement violent -, mais c’est qu’il a tellement de fans qui pourraient peut-être le prendre au pied de la lettre. Et l’arrivée de la violence physique dans la campagne, c’est quand même un tournant.

    Françoise Coste, spécialiste des Etats-Unis à l'Université de Toulouse - Jean Jaurès. 10/08/2016 - par Stefanie Schüler Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.