GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 24 Octobre
Mercredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Arrestation du patron des CIO européens, accusé de vente illégale de billets

    media Patrick Hickey, le 24 juin 2015. JACK GUEZ / AFP

    La police de Rio a annoncé l'arrestation mercredi du chef des Comités olympiques européens (EOC) Patrick Hickey, accusé d'appartenir à un réseau de vente illégale de billets pour les Jeux olympiques de Rio. L'homme a fait savoir qu'il démissionnait « temporairement » de toutes ses fonctions.

    Avec notre correspondant à Rio de Janeiro,  François Cardona

    C'est un coup dur pour le Comité olympique. Après des semaines d'enquête, la police brésilienne n'en doute pas : le président du Comité olympique irlandais, en place depuis 27 ans, aurait été au coeur d'un vaste réseau de revente de billets.

    Brièvement hospitalisé pour un malaise après son interpellation à son hôtel, il a ensuite démissionné de ses fonctions. Selon la police, le groupe – très organisé – aurait revendu illégalement plus de 780 billets. Pour la cérémonie d'ouverture notamment, des tickets VIP étaient proposés à plus de 7 000 euros, soit plus de 6 fois leur prix officiel.

    D'autres interpellations

    La police brésilienne avait déjà interpelé il y a quelques jours l'un des dirigeants d'une entreprise, suspecté d'avoir participé au trafic et avec laquelle le chef des Comités olympiques aurait été en contact régulier. Les bénéfices s'élèveraient à plus de 2,5 millions d'euros.

    Lors des perquisitions, des ordinateurs et des téléphones portables ont été saisis et le commissaire en charge de l'enquête promet d'autres arrestations. Le Comité olympique a assuré qu'il collaborait avec la police et qu'il allait améliorer le système de vente de billet pour éviter de telles fraudes au sein même de son organisation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.