GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Visite tendue pour Donald Trump à Mexico

    media Donald Trump et Enrique Peña Nieto, à Mexico, le 31 août 2016. REUTERS/Henry Romero

    La rencontre entre Donald Trump et le président mexicain Enrique Peña Nieto s’est déroulée à Mexico sous tension, ce mercredi 31 août. Durant cette visite éclair, le candidat républicain à la Maison Blanche a pourtant qualifié le mandataire mexicain d’ami. Une politesse que Peña Nieto ne lui a pas rendue, après les nombreux propos anti-latinos du candidat républicain à la Maison Blanche.

    Avec notre correspondante à Mexico,  Emmanuelle Steels

    Il était prévu que le candidat républicain modère son discours sur l’immigration et les sans-papiers mexicains, ce qu’il a fait, tout en insistant sur la construction d’un mur sur la frontière avec le Mexique. Des propos accueillis avec froideur par son hôte du jour, critiqué pour avoir lancé cette invitation à Trump, malgré ses flots d’insultes adressés aux Mexicains, qu’il a, à plusieurs reprises traités de criminels.

    « Les Mexicains de deuxième et troisième génération aux Etats-Unis sont sans reproche, ce sont des travailleurs spectaculaires », a déclaré Donald Trump à Mexico, tentant ainsi d’amadouer les Mexicains en colère après ses innombrables attaques à leur égard.

    Enrique Peña Nieto, son hôte du jour, s’est bien gardé de lui rappeler ses embardées, demandant simplement du respect pour ses compatriotes aux Etats-Unis. « Ce sont des gens honnêtes et travailleurs, ce sont des personnes honorables qui respectent la loi. Et en tant que tels, les Mexicains méritent le respect de tous », a déclaré le président mexicain.

    Un projet de mur controversé

    Mais Peña Nieto a aussi condamné le discours à sens unique du candidat milliardaire sur les migrants sans-papiers et la drogue. « Il y a aussi des flux d’armes et d’argent qui viennent des Etats-Unis et renforcent les cartels au Mexique », a ajouté le président mexicain, appelant à la coopération plutôt que les divisions. C’est ce pour quoi Peña Nieto a plaidé auprès d’un homme qui, pourtant, ne détient aucun pouvoir.

    Trump, lui, a insisté sur son projet de mur entre les deux pays. « Nous reconnaissons le droit des deux pays de construire une barrière physique ou un mur sur sa frontière pour stopper le flux illégal de personnes, drogues ou armes », a déclaré le candidat républicain à la présidentielle américaine.

    Aux questions des journalistes, Trump a répondu qu’ils n’avaient pas évoqué qui, des deux voisins, assumerait le financement de ce mur, qu’il a toujours promis de faire payer au Mexique. Ce à quoi le président mexicain a immédiatement répondu sur Twitter à l'issue de cette réunion : « Au début de la conversation avec Donald Trump j'ai clairement indiqué que le Mexique ne paierait pas le mur ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.