GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Boycott de l’hymne américain: Obama s’invite dans la polémique Kaepernick

    media Le «quarterback» Colin Kaepernick des 49ers de San Francisco. Reuters

    Le joueur de football américain Colin Kaepernick ne se lève plus pendant l'hymne national avant les matchs de son équipe de San Francisco. Il entend ainsi protester contre la violence policière contre les afro-américains. Son geste provoque une tempête aux Etats-Unis, et Barack Obama a été interrogé sur le sujet à la fin du G20.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    « Il exerce un droit constitutionnel pour affirmer une opinion. Des champions l'ont fait à maintes reprises avant lui. Je pense qu'il est légitimement préoccupé par un réel problème, qui mérite d'être débattu. »

    Le symbole est si fort, la controverse si violente, que Barack Obama s'en est mêlé. Il était jusque-là impensable aux Etats-Unis de ne pas se lever, la main sur le coeur, pendant l'hymne national. Colin Kaepernick ne cède pas sous la pression, mais il s'agenouille désormais et tente une explication.

    « Je ne suis pas anti-américain, se justifie-t-il, et je comprends le sacrifice de notre armée pour protéger la liberté d'expression dont je bénéficie. » Et si son club ne le soutient pas officiellement, il est sélectionné dans l'équipe première pour la saison qui s'ouvre.

    « Déchainement raciste »

    Les policiers de Santa Clara menacent de ne plus assurer la sécurité du stade tant que Kaepernick agira ainsi. « Improductif » répond la joueuse de football Megan Rapinoe. La star de Seattle s'est agenouillée à son tour pendant l'hymne national, pour protester contre ce qu'elle considère être « un déchaînement raciste, devant un problème qui, dit-elle, devrait être discuté sur le fond. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.