GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Etats-Unis: des ONG demandent la grâce présidentielle pour Edward Snowden

    media Le lanceur d'alerte Edward Snowden a tenu une conférence de presse par vidéo, le 14 septembre 2016. REUTERS/Brendan McDermid

    On l'avait un peu oublié, mais grace à Oliver Stone qui vient de lui consacrer un biopic sorti vendredi, Edward Snowden, en exil à Moscou depuis trois ans, refait surface. Une vaste campagne vient d'être lancée en faveur de la réhabilitation de l'ancien analyste qui avait révélé l'ampleur de la surveillance de la NSA sur les communications électroniques et Internet. Toutefois ni le Congrès, ni la Maison Blanche n'y sont favorables, pas plus d'ailleurs qu'une large majorité des Américains.

    Avec notre correspondant à WashingtonJean-Louis Pourtet

    L'organisation américaine de défense des libertés, l'Aclu, assistée par Amnesty International, a lancé par voie de presse une vaste campagne pour demander au président Obama de gracier Edward Snowden.

    Ils espèrent que le film d'Oliver Stone qui le présente comme un héros fera changer d'opinion une majorité d'Américains qui estime que Snowden devrait revenir aux Etats-Unis pour y être jugé. Un pardon présidentiel est peu probable pour les raisons données par le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest : « Sa conduite a mis des vies américaines ainsi que la sécurité du pays en danger. »

    Un avis partagé par la Commission du renseignement de la Chambre pour qui Snowden n'est pas un héros mais un traître qui a volontairement trahi ses collègues et son pays.

    L'analyste n'en a pas moins des supporteurs comme Bernie Sanders ou George Soros, ou encore à Hollywood, Sarah Clarendon, Martin Sheen et Daniel Radcliffe. Dans une vidéo-conférence vendredi, il les a remerciés pour leur soutien, et n'a pas renié son passé. « Je ne sais pas de quoi demain sera fait, mais je suis heureux des décisions que j'ai prises. »

    Snowden a également indiqué qu'il comptait voter le mois prochain, mais il n'a pas dit pour quel candidat. Ni Hillary Clinton, ni Donald Trump ne sont en faveur de le gracier.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.