GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
Vendredi 19 Janvier
Samedi 20 Janvier
Aujourd'hui
Lundi 22 Janvier
Mardi 23 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Haïti: le sud-ouest du pays subit de plein fouet l'ouragan Matthew

    media Une femmes se protège du vent et de la pluie alors que l'ouragan Matthew arrive à Les Cayes, à Haïti, le 3 octobre 2016. REUTERS/Andres Martinez Casares

    Plusieurs départements de la pointe sud d'Haïti sont balayés par des vents puissants et une pluie battante accompagne l'ouragan Matthew. Redouté depuis des jours, l’ouragan a déjà provoqué des inondations côtières en raison de l’élévation du niveau de la mer.

    Dans la capitale Port-au-Prince la situation est plus que critique, notamment dans les quartiers défavorisés situés sur le front de mer. Aux fortes rafales de vents s'ajoutent des fortes pluies qui s’abattent depuis plusieurs heures sur la capitale.

    C'est le sud-ouest d'Haïti qui endure les pires effets du cyclone. Matthew a touché terre à Port-à-Piment avec des vents soufflant à 230 kilomètres-heure. L’œil de l’ouragan est retourné maintenant sur les eaux du Golfe de la Gonâve.

    Le niveau de mer ne cesse d’augmenter. Une dizaine de villes côtières des départements du Sud et de la Grande Anse sont sous l’eau. Parmi ces localités : Anse-d’Ainault, Tiburon, Boucan, les Irois, Dame-Marie ou encore Petite-Rivière. La protection civile haïtienne ne peut pas établir de bilan du nombre d'habitations détruites car les vents soufflent trop fort, empêchant les équipes de faire leurs évaluations.

    Des éboulements de terrain ont également été enregistrés entre la ville de Tiburon et des Cayes, où la rivière a envahi la route nationale au niveau de la commune des Anglais, indique notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron.

    Face à ces premières difficultés, les habitants en zone à risques se décident finalement à évacuer, alors qu'ils étaient encore réticents il y a quelques heures à l’idée de quitter leurs habitations.

    Depuis dimanche, les autorités exhortaient la population à évacuer, mais celle-ci était dubitative quant à la réelle menace de l'ouragan Matthew.

    Vue générale de Port-au-Prince à l'approche de l'ouragan Matthew, le 3 octobre 2016. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

    100 000 personnes en danger

    Nombre d’Haïtiens ont ainsi refusé d’évacuer quand les équipes de la protection civile sont passées dans les quartiers notamment dans l’aire métropolitaine, comme à Cité Soleil. Or une large partie du plus grand bidonville du pays est située au-dessous du niveau de la mer : selon le maire ce sont 100 000 personnes qui y sont en danger.

    Comme les conditions s’aggravent d’heure en heure maintenant, les gens affluent vers les abris d’urgence. Plus de 6 000 personnes ont trouvé refuge dans les abris provisoires, des écoles, des églises et des centres communautaires. Mais ces derniers ne sont pas en nombre suffisant pour accueillir tout le monde. L’Etat appelle à la solidarité citoyenne pour que ceux qui sont à l’abri veillent sur leurs voisins et ouvrent leurs portes à ceux qui seraient en difficulté.

    Après son passage sur la péninsule sud, l'ouragan se dirigera en direction du nord, vers la partie orientale de Cuba. Sur sa trajectoire, Matthew, affectera dans les prochaines heures le reste du territoire haïtien, de la région métropolitaine de Port-au-Prince jusqu’aux départements du Nord.

    L'élection présidentielle, qui doit se tenir dimanche prochain, est pour l'instant maintenue.

    [Reportage] A l’approche de l’ouragan Matthew, des jeunes profitent de la plage en toute insouciance 04/10/2016 - par Amélie Baron Écouter

    Un jeune homme se dépêche pour échapper à l'ouragan le long de la côte à Les Cayes, le 3 octobre 2016. REUTERS/Andres Martinez Casares

    → A (RE)LIRE : Ouragan Matthew: les Haïtiens appelés à ne pas risquer leur vie
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.