GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Haïti: «Mobilisons-nous pour nettoyer», l'appel du curé de Petite-Rivière

    media A Jérémie, les habitants lavent leurs vêtements dans un plan d'eau près de maisons détruites après le passage de l'ouragan Matthew. REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

    Jean-Louis Belony, curé de Petite-Rivière, section communale de Dame-Marie, a adressé un message aux Haïtiens suite au passage de l’ouragan Matthew. Dans ce message, il demande à la population d’assainir l’environnement et de se mobiliser pour déblayer afin de faciliter les secours.

    Jean-Louis Belony, curé de Petite-Rivière, demande (en créole) aux Haïtiens d’assainir l’environnement. 12/10/2016 - par Eric Amiens Écouter

    « Nous savons que le choléra est de retour en Haïti. Pour combattre le choléra, nous demandons à la population de nettoyer, d’assainir autour d’elle, de faire des canaux afin d’évacuer l’eau stagnante et chasser les moustiques pour éviter la malaria. Pour les cas de choléra, nous demandons aux malades, s’ils n’ont pas de sérum oral, de boire de l’eau sucrée, (évidemment potable) pour s’hydrater en attendant d’arriver à l’hôpital. C’est très important. Le pays a beaucoup de problèmes. Evitons d’autres morts. S’il vous plaît, faites attention, assainissez, nettoyez, brûlez les déchets, pour éviter les maladies.

    Je m’adresse aux parents, les écoles ne doivent pas fermer. Nous devons nettoyer les écoles et leurs alentours. Même si c’est sous un arbre ou dans un hangar, il faut permettre aux enfants d’aller à l’école. Parce que nous devons assurer leur avenir. Nous ne devons pas nous plaindre et ne rien faire. Avant de compter sur l’aide extérieure, c’est d’abord à nous de faire le nécessaire pour nettoyer, déblayer et permettre l’arrivée des secours.

    Pour le dégagement des routes, nous demandons à tous de participer à l’aide de machettes, de pioches, de haches pour couper les arbres et permettre la circulation. On avait l’habitude de faire ce genre de travaux. A une époque, cela s’appelait la corvée. C’était le meilleur moyen de rassembler les paysans.

    Je m’adresse aux habitants des zones rurales. S’il vous plaît, si nous voulons recevoir de l’aide, il faut déblayer les routes pour permettre l’arrivée des secours. Ainsi, si nous avons des cas de choléra et de malaria, ils pourront transporter les malades sur les brancards. Si les routes ne sont pas déblayées, ils ne pourront rien faire pour nous. S’il vous plaît. C’est très important. Rassemblons-nous, mettons-nous ensemble pour nettoyer toutes les routes communales pour permettre l’évacuation des malades vers l’hôpital. Car sans cela, rien ne pourra se faire ».

    → A (RE)LIRE : En Haïti, les consignes d'urgence à suivre pour éviter une catastrophe sanitaire

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.