GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Présidentielle américaine: Clinton et Trump se lancent dans le sprint final

    media Donald Trump et Hillary Clinton ont repris la route pour une série de meetings qui les conduira au 8 novembre, date de la présidentielle américaine. REUTERS/Carlos Barria

    A 17 jours de l'élection présidentielle américaine, la campagne entre dans sa phase finale et Hillary Clinton et Donald Trump vont sillonner le pays de part en part à un rythme infernal, multipliant les réunions publiques pour attirer à eux les derniers indécis et encourager leurs supporters à voter le 8 novembre prochain.

    Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

    Les deux candidats, qui avaient plus ou moins rompu le pain ensemble jeudi soir lors d'un diner de gala caritatif, allant même jusqu'à se serrer la main, sont vite repassés à l'offensive.

    Donald Trump était ce vendredi en Caroline du Nord et a repris son crédo : « Hillary Clinton est la politicienne la plus corrompue à avoir jamais brigué la présidence. » Le républicain s'en est par ailleurs pris à la Première dame Michelle Obama : « Tout ce qu'elle veut, c'est faire campagne. Je vois qu'elle aime beaucoup Hillary. Mais n'a-t-elle pas elle-même dit à l'origine que si vous n'êtes pas capable de prendre soin de votre foyer... alors vous ne pouvez pas vous occuper de la Maison Blanche ou du pays », a-t-il interrogé.

     → A (RE)LIRE : Présidentielle américaine: ce qu'il faut retenir du dernier débat Clinton-Trump

    L'ancienne secrétaire d'Etat était, elle, dans l'Ohio, un Etat clé où elle est à égalité avec son rival. Or, dans l’histoire récente du pays, aucun républicain n'a gagné la Maison Blanche sans l'Ohio. Il fallait donc enfoncer le clou après les dernières provocations du candidat Trump qui « a refusé de dire qu'il respecterait le résultat de cette élection », a rappelé Hillary Clinton, lors d'un meeting à Cleveland. « En faisant cela, il menace notre démocratie. » Et la démocrate de lancer : « Nous connaissons tous la différence entre leadership et dictature. »

    Clinton, l'ambitieuse

    Les deux candidats sont dans des positions bien différentes : Donald Trump continue d'affirmer qu'il va gagner, mais sait probablement qu'il a déjà perdu, c'est pourquoi il ne cesse de répéter que l'élection est truquée. Il va néanmoins continuer d'haranguer les foules qui se pressent à ses meetings et lui donnent l'illusion d'une possible victoire.

    Hillary Clinton, qui dispose déjà du soutien de plus des 270 grands électeurs dont elle a besoin pour être élue, est devenue plus ambitieuse : elle vise le raz-de-marée. Et c'est donc vers les Etats traditionnellement républicains qu'elle va concentrer ses derniers efforts, pour essayer de les faire basculer dans le camp démocrate et faire de 2016 une débâcle républicaine à laquelle Trump aura largement contribué.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.