GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Haïti: évasion massive à la prison civile d'Arcahaie

    media Plus de 170 détenus se sont échappés de la prison civile d'Arcahaie, à 40 km au nord de Port-au-Prince (ici le 23 octobre 2016). REUTERS/Jeanty Junior Augustin

    Une importante évasion s'est déroulée samedi après-midi 22 octobre en Haïti : plus de 170 détenus se sont échappés de la prison civile d'Arcahaie, à 40 km au nord de Port-au-Prince. Une fusillade a eu lieu entre prisonniers et gardiens, un policier a été tué et deux autres blessés. Les autorités font leur possible pour rattraper les fugitifs et appellent évidemment la population de la région à la vigilance.

    Avec notre correspondante en Haïti, Amélie Baron

    Les circonstances de cette évasion spectaculaire sont encore floues mais les premiers éléments semblent montrer qu'à l'heure du déjeuner, un gardien aurait oublié de verrouiller une porte d'une cellule. Les détenus se seraient alors rendus dans l'arsenal de la prison pour y prendre les armes disponibles.

    C'est alors que la mutinerie est devenue fusillade et évasion. Le gouvernement ne confirme pour l'heure pas le nombre de détenus en fuite mais sur les 260 hommes qui se trouvaient dans la prison, il n'en resterait que moins de 100.

    Toutes les unités de police spécialisées ont été déployées dans la zone, des barrages routiers ont été installés sur la côte des Arcadins pour rattraper les fugitifs et les riverains sont priés de se montrer vigilants et de coopérer avec les forces de l'ordre.

    Cette évasion spectaculaire de samedi rappelle celle qui s'était tenue en 2014 à la prison de Croix des Bouquets, dans la zone métropolitaine. Si le plus célèbre des détenus, Clifford Brandt, membre d'une des grandes familles du pays et arrêté car il était à la tête d'un réseau de kidnappeurs, avait lui été rattrapé après 48h de cavale, jamais les autorités haïtiennes n'ont indiqué combien des plus de 300 évadés avaient été retrouvés et remis en cellule.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.