GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Présidentielle américaine: pour Donald Trump, les sondages sont truqués

    media Le candidat républicain Donald Trump, ici dans le New Jersey, le 15 octobre 2016. REUTERS/Jonathan Ernst

    Les sondages donnent toujours Hillary Clinton en tête, à deux semaines jour pour jour de l’élection présidentielle. Et si la campagne de Donald Trump reconnaît ce retard, le candidat, encore une fois, estime que les sondages sont truqués.

    Avec notre correspondante à Washington, Anne-Marie Capomaccio

    Les démocrates sont prudents malgré les bons sondages. L’angoisse de l’équipe Hillary Clinton est le taux d’abstention qui peut faire basculer une élection. C’est pourquoi le vote anticipé prend une telle importance.

    Dans la majorité des Etats, les Américains peuvent en effet se déplacer dès maintenant pour déposer leur bulletin dans l’urne. Et dans la mesure où la plupart des électeurs sont enregistrés comme républicains ou démocrates, on a une idée du résultat. Or en Floride, dans le Nevada, ou en Caroline du Nord, les données sont favorables aux démocrates. Ce que Donald Trump refuse de reconnaitre : « Je pense qu’en réalité nous gagnons. Nous sommes très haut dans l’Ohio, nous gagnons dans l’Iowa, nous allons très bien en Caroline du Nord, et je pense que nous avons de bons chiffres en Floride. Je pense que nous allons gagner haut la main en Floride, j’y crois malgré la presse qui dit le contraire. »

    La campagne de Donald Trump, toutefois, est beaucoup plus prudente. Les conseillers avancent un argument connu, les électeurs n’osent pas avouer qu’ils vont voter Trump, mais ils se déplaceront en masse. Par ailleurs, le candidat accuse un fort retard financier. Hillary Clinton bénéficie d’un budget de près de 400 millions de dollars, quatre fois supérieurs à celui du milliardaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.