GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Amériques

    Venezuela: le Parlement dénonce un «coup d'Etat du régime de Maduro»

    media Session parlementaire plus que jamais tendue au Venezuela ce dimanche 23 octobre 2016. REUTERS/Marco Bello

    Session parlementaire tendue au Venezuela dimanche 23 octobre. Un débat tenu dans l'hémicycle à la demande de l'opposition, majoritaire à l'Assemblée, après la suspension par les autorités électorales jeudi soir du processus du référendum révocatoire contre Nicolas Maduro. A l'ordre du jour à l'Assemblée nationale, « la restitution de la Constitution dans le pays, de l'ordre constitutionnel et de la démocratie ». Une session qui a été particulièrement mouvementée.

    Avec notre correspondant à Caracas, Julien Gonzalez

    « L'Assemblée nationale engagera une procédure politique et judiciaire contre le président Nicolas Maduro pour établir sa responsabilité dans cette violation de la Constitution ». Au cours de la session spéciale de ce dimanche 23 octobre, le chef de l'opposition au Parlement a donc haussé le ton.

    Toute procédure contre Nicolas Maduro semble difficile à imaginer mais cette annonce marque clairement une étape de plus dans le bras de fer entre le pouvoir exécutif et le pouvoir législatif au Venezuela.

    Si la session était tendue dès son ouverture, c'était sans compter sur l'irruption dans l'hémicycle d'un groupe de sympathisants chavistes, interrompant le débat pendant près d'une heure. Un acte dénoncé comme « délictueux et violent » par le président de l'Assemblée nationale une fois l'incident terminé.

    Les débats ont ensuite pu reprendre. Ils ont permis de déboucher sur une déclaration dénonçant « un coup d'Etat commis par le régime de Nicolas Maduro ».

    Les députés de la MUD ont de plus promis d'aborder mardi prochain 25 octobre la question de la nationalité de Nicolas Maduro, l'accusant d'être Vénézuélien et Colombien. La session promet donc d'être électrique, et ce à la veille d'une manifestation convoquée par l'opposition dans tout le pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.